Actualité

RDC: Adoption du Règlement intérieur de l’ordre national des architectes

Lancés depuis le 09 février dernier, l’Assemblée constituante extraordinaire de l’Ordre national des architectes de la RDC (ONA) a adopté ce lundi 25 mars 2019 les textes du Règlement intérieur de l’Ordre et le code d’Ethique et de Déontologie et les annexes, conformément à la loi du 13 décembre 2018 portant création, organisation et fonctionnement de l’ONA. Ceci,  conformément à la loi qui prévoit l’adoption de ces textes dans les 90 jours à dater de sa promulgation.

À cette occasion, le président de l’ordre national des architectes du Congo, Brunel Gibale Kananga, a indiqué qu’avec l’adoption de ces textes, les architectes ont mis en place un barème de récupérations qui sera opposable à tous, la première priorité varie entre 5% a 15% du coût global du projet, et la deuxième possibilité c’est en fonction du taux horaire qui fixe le barème à un minimum de 200 USD par heures selon les prestations.

En rapport avec le même document, Il a souligné : Nous avions mis des verrous de part et d’autre. Tout en précisant que l’architecte devra travailler en relation étroite avec son client, son confrère mais aussi avec la population.

A lui de poursuivre, l’accent est mis sur la protection de la population tandis que,  l’architecte sera en face d’une grande responsabilité pour protéger son métier mais et aussi responsable de tous les actes parce qu’il y a des responsabilités à établir après avoir fait un projet et placer de garde-fous.

Il sied de noter qu’après toilettage par les commissions , le texte du Règlement intérieur compte  175 articles et ceux d’éthique et de déontologie et les annexes  123 articles  seront envoyés à la Cour constitutionnelle pour avis conforme avant d’être publiés au Journal officiel de la République Démocratique du Congo et de faire partie prenante de la loi.

Par ailleurs, il faudra noter qu’après son élection à la tête de cette corporation,Gibale Kananga Brunel s’était fixé comme priorité l’adoption de leurs propres textes pour avoir plus de pouvoir et la force de réglementer davantage le métier. En atteignant cet objectif, il reste à Gibale Kananga d’autres priorités notamment aller à la recherche des architectes, le recensement, savoir les architectes qui sont encore en exercice, ceux qui ne le sont plus et sans oublier les jeunes architectes en organisant une table-ronde pour que tout le monde se sente intéressé et impliqué dans la corporation.

Enfin, la loi rendue publique le 13 décembre 2018, l’ONA a pour missions d’assurer l’ordre dans le secteur et garantir la qualité de la profession d’architecte en vue de protéger la société congolaise contre les malfaçons architecturales.

Et en promulguant cette loi, le législateur congolais a jugé nécessaire de doter la profession d’architecte d’une législation adaptée aux impératifs d’un Etat moderne, en définissant les conditions de son fonctionnement ainsi que de l’exercice de la profession et des règles relatives à la discipline des architectes.

En outre, L’ONA qui a remplacé la Société des Architectes Congolais (SAC) va également encourager des études, les recherches et les travaux scientifiques concernant l’architecture.

C’est le député national du PPRD Lucain Kasongo Mwandiavita qui était l’auteur de la proposition de loi portant création, organisation et fonctionnement de l’ordre national des architectes.

Clément Muamba Mulembue

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top