Félix Tshisekedi au Mémorial du Génocide de Kigali: Les effets collatéraux de ces horreurs n’ont pas épargné mon pays

Le président de la République démocratique du Congo, Félix Tshisekedi, s’est incliné ce lundi 25 mars 2019 devant le mémorial du génocide en marge d’une visite au Rwanda en marge du Forum économique, une première dans les relations complexes entre les deux pays depuis 1994.

À cette occasion rapporte Madame Lydie Omanga, Directrice de communication de la présidence de la République démocratique du Congo, le Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi a laissé un mot dans le livre d’or du mémorial du Génocide de Kigali.

« Ce génocide est un drame et une horreur inacceptable. Nous devons tous le condamner et prendre l’engagement de ne plus jamais accepter cela, où que ça se passe dans le monde » a déclaré le cinquième président de la République démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi.

Les effets collatéraux de ces horreurs, a-t-il ajouté n’ont pas épargné mon pays la RDC qui a aussi subi des millions de pertes en vies humaines.

Aussi, a-t-il interpellé, l’Afrique doit définitivement rejeter ces pratiques en mettant immédiatement hors d’état de nuire, tout individu ou groupe d’individus qui véhiculent une propagande de la haine.

Il sied de noter que,  le génocide Rwandais d’avril-juin 1994 a également déstabilisé jusqu’à présent l’Est de la RDC. Un million de réfugiés hutus y ont trouvé refuge en juin-août 1994 sous les auspices de l’opération française Turquoise qui avait à Goma et à Bukavu pour base arrière. Parmi eux figuraient des responsables du génocide d’au moins 800.000 Tutsis et des tueries des hutus modérés.

Ainsi, la visite de Félix Antoine Tshisekedi intervient quinze jours avant les commémorations du 25e anniversaire du déclenchement du génocide le 7 avril.

Clément Muamba Mulembue

Laisser un commentaire