Actualité

Justice : Thambwe Mwamba signe l’arrêté de libération conditionnelle de Diomi Ndongala

 

Le Ministre d’État en charge de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, a signé, ce mercredi 20 mars 2019, l’arrêté de la libération conditionnelle du détenu Eugène Diomi Ndongala.

En effet, selon les termes dudit arrêté, la libération conditionnelle est accordée à charge pour le libéré sur base de certaines restrictions. Il s’agit de « ne pas encourir une peine privative de liberté entre la période s’étendant de la date du présent arrêté au 08 avril ; ne pas causer du scandale par sa conduite ».

Eugène Diomi ne doit par ailleurs pas se livrer à des déclarations et activités politiques de manière à troubler l’ordre public et le bon fonctionnement des institutions étatiques ; il ne peut pas sortir du territoire national sans l’autorisation préalable du procureur général près de la Cour de cassation ; et ne peut pas se retrouver dans un périmètre de 500 mètres d’une école des filles pendant les heures des cours ; il doit se présenter chaque lundi devant le président de la Cour de cassation ».

L’arrêté précise par la même occasion que « la libération définitive est acquise à l’intéressé si la révocation n’est pas intervenue avant la date du 08 avril 2023 ».

Rappelons-le, cette mesure fait partie des mesures annoncées par Félix Antoine Tshisekedi dans le cadre des mesures de ses 100 premiers jours dans son volet politique.

Clément Muamba Mulembue

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top