Actualité

RDC/Nord-Kivu: Des manifestants de l’Udps réclament la démission de JM Kabund après l’échec aux sénatoriales

Comme au Kasaï Oriental, Kasaï Central et à Kinshasa, les militants de l’Union pour la démocratie et social de la province du Nord-Kivu Kivu ont également manifesté ce samedi 16 mars 2019.

Ces réclamations apprend-on,  font suite à l’échec du parti aux élections sénatoriales dans les fiefs réputés naturels pour ce parti cher à Félix Antoine Tshisekedi.

Des sources locales rapportent que,  les militants en colère ont brûlé des pneus devant le bureau du parti politique exigeant l’interpellation des députés corrompus et la démission du Président intérimaire du parti Jean Marc Kabund a Kabund.

« Nous demandons la démission du Président intérimaire, l’interpellation et les sanctions contre tous les députés corrompus » ont-ils écris dans un tableau devant le siège de ce parti à Goma.

Aussi, ont-ils poursuivi « Nous devons combattre la corruption, c’est le cheval de bataille du président de la république »

Une vive tension a regné également ce matin de samedi 16 mars à Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï Oriental. Des militants de l’UDPS très mécontents des résultats réalisés par leur parti aux sénatoriales ont attaqué des residences de quelques députés provinciaux qu’ils accusent de corruption.

Des sources locales évoquent également la mort de deux manifestants dans ces manifestations.

Au Kasaï Central, l’on apprend également la tension est montée d’un cran dans le périmètre du Capitole, siège de l’Assemblée provinciale. Un groupe de personnes considérées comme partisans de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (Udps), se sont emportées contre les députés élus sous le label de ce parti politique sur qui ils ont même lancé des pierres, les accusant d’avoir trahi l’UDPS en n’ayant élu aucun de ses candidats aux élections sénatoriales.

Ces manifestants accusent leurs élus de s’être livrés à la corruption. Pour eux, Ils ont été élus gratuitement et ils ont fait la honte du parti en refusant de voter les sénateurs du parti.

Pour rappel, plusieurs députés provinciaux de l’UDPS auraient voté pour des candidats sénateurs du FCC en lieu et place des sénateurs de leur propre parti politique.

MCM/TIMES.CD

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top