Accusé de viol à Paris, Koffi s’en remet à Félix Tshisekedi!

 

Peu avant son voyage pour la Namibie, le Président de la république, Félix Tshisekedi a accordé une audience à l’artiste musicien Koffi Olomide, en son cabinet de travail au Palais de la Nation. Cependant, rien n’a filtré jusque-là à l’issue de ce tête-à-tête entre Mopao Mokonzi et le Chef de l’Etat. Ni le visité, encore moins le visiteur n’a pris le courage de s’exprimer devant la presse pour fixer l’opinion nationale et internationale sur l’objet de cet entretien.

Ce qui est par contre vrai, l’expression de contentement et de satisfaction de la star sur une photo de cette audience.

Etre le premier musicien reçu officiellement  à la présidence de la République par le 5ème président élu du pays est une aubaine pour Koffi Olomidé qui se considère toujours comme le « guide » de la musique congolaise.

Signalons que, cette rencontre intervient juste après un barbecue en marge de cérémonie du mariage de Vital Kamerhe, Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat, et son épouse, la belle Amida Shatur, dans leur plantation de la N’sele. Parmi les invités d’honneur et surprises, il y avait le couple présidentielle ainsi que le patron de Quartier Latin.

En effet, certaines indiscrétions révèlent que Koffi comme toujours, a profité de l’occasion, pour s’approcher de Fatshi. Pendant l’échange, le chanteur aurait sollicité l’appui de l’Etat congolais concernant son dossier judiciaire en France où il est poursuivi pour agression sexuelle contre ses danseuses.

Selon le pénal français en son article 222-23, Koffi Olomide risque d’écoper d’une peine de 7-15 à 20 ans de prison ferme.
C’est le 18 mars prochain que le Tribunal correctionnel de Nanterre en France va se prononcer sur la sentence finale qui va déterminer le sort de la star congolaise, apprend-on.

Jordache Diala

Laisser un commentaire