Actualité

Des kits de dignité remis aux accouchées du Centre des jeunes de Bumbu et de la maternité Mère et Enfant.

L’ambassadrice de bonne volonté de l’ UNFPA, Ashley Judd, a visité ce vendredi 8 février 2019 le Centre des jeunes de Bumbu et la maternité Mère et Enfant. Grâce à l’appui de l’Ambassade de
Suède, l’UNFPARDC avec son partenaire de mise en oeuvre,
Pathfinder, exécute dans la Zone de santé de Bumbu un projet
pour l’amélioration de la santé sexuelle et reproductive des
jeunes, des adolescentes ainsi que des femmes en âge de procréer, en particulier, les plus vulnérables.

Accompagnée de l’Ambassadrice de Suède en RDC, Maria Hakansson, Ashley Judd a visité le Centre de jeunes appelé « Coin jeunes » pour
l’encadrement des adolescents et des jeunes dans la prévention des
grossesses précoces, du VIH, de l’hépatite et des avortements clandestins. Ils ont également remis des kits de dignité aux accouchées à la maternité.

À cet effet, ces échanges
ont tourné autour du thème : « conséquences des grossesses précoces, des avortements et la
prévention des IST/VIH chez les jeunes filles et
garçons ».

L’objectif de cette sensibilisation est de conscientiser ces
jeunes sur comment se protéger contre les maladies
sexuellement transmissibles, d’éviter de tomber enceinte
de manière précoce, où d’éviter les avortements qui conduisent à la mort.
D’où la nécessité de prendre les précautions en utilisant
les moyens de planification familiale pour les jeunes filles
qui ont une vie sexuelle active et des
préservatifs pour les hommes et les femmes.

Par ailleurs, le centre Marie Bernard a été le deuxième site visité par
l’Ambassadrice de bonne volonté de UNFPA. Le centre Marie
Bernard est un cadre d’apprentissage de métiers pour les filles
mères qui n’ont pas pu poursuivre leurs études.

Financé par le
Canada à travers le projet KITUMAINI, le centre a été inauguré
en juillet 2018 par les Représentants de l’UNFPA et de
l’UNESCO. En son sein, il organise quatre filières à savoir la coupe et
couture, l’esthétique, l’art culinaire et l’informatique. L’Initiative
a appuyé le centre en matériels et en équipements pour les trois
premières filières et subventionne également 80 adolescentes
et filles mères qui apprennent actuellement l’un des quatre
métiers pour une période de 9 mois.

Rappelons-le, bien avant, cette sensibilisation a été faite à travers des scénettes
présentées par un groupe théâtrale des jeunes en présence du représentant du bourgmestre de
la commune de Bumbu et du comité de gestion de la
maternité Centre mère et enfant.

Clément Muamba Mulembue/Times.cd

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top