Actualité

Élections. Jour J-1 : Veillée d’armes.

Plus que quelques heures pour que les bureaux de vote soient pris d’assaut par les congolais en âge de voter et enrôlés. Dans le centre de vote sur l’avenue Lokele au quartier de la Gare dans la commune de la Gombe, on a pu observer un balai intéressant. Des personnes y passaient pour vérifier leurs noms sur les listes des enrôlés. Certaines personnalités et autorités congolaises et même un candidat à la présidentielle (et peut-être d’autres) viendront accomplir leur devoir civique. C’est ainsi qu’ils «envoient» la veille du scrutin en équipe d’avance leurs collaborateurs pour vérifier si leurs noms (et photos) figurent sur la liste des électeurs. D’autres inscrits dans ce centre de vote ont préféré celui-là à celui proche de leur domicile. Un électeur, caméraman de son état dans une agence de production audiovisuelle travaille juste en face de ce centre de vote au quartier de la Gare et va y couvrir les élections le 30 décembre 2018. Il va exceptionnellement passer la nuit au bureau (et ne rentrera pas à la maison). Son patron dont bon nombre d’employés se sont enrôlés dans ce centre de votes a organisé un programme spécial pour que ses agents puissent voter «en famille». Mais les restrictions de la Ceni sont passées par là : au lieu de onze machines à voter, on en comptera que neuf. Les électeurs continent de vérifier leurs noms sur les listes de la Ceni jusque très tard le soir dans les bureaux de vote de l’école la Bambinière aidés des torches de leurs portables. Les responsables des bureaux de vote arrivent déjà dans la soirée, la veille du jour des élections, pour y passer la nuit. Comme on peut le constater au siège de la Centrale électorale, c’est la veillée d’armes et dans les centres de vote aussi.

Jean-Louis Miasuekama/Times.cd

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top