Actualité

La RTBF empêchée de se rendre en République démocratique du Congo pour les élections

 

La RTBF souhaitait être présente en RDC afin rendre compte de ce scrutin historique dans le plus grand pays d’Afrique centrale mais les journalistes et l’équipe de production ne peuvent entrer dans le pays et sont pour l’instant bloqués au Congo-Brazzaville voisin.

*Des démarches administratives de longue haleine*

À en croire ce média belge, dans un article publié ce vendredi 28 décembre 2018, ses journalistes et l’équipe de production, soutenus par la direction de l’information, ont entrepris très tôt l’ensemble des démarches nécessaires à l’obtention des autorisations de tournage (autorisations de filmer), accréditations et visas :

– 25 juin : premier contact avec le ministère congolais de la communication et des médias

– 16 octobre : envoi des demandes d’autorisations de tournage, par courriel et courrier postal

– 12 novembre : envoi des demandes d’accréditions auprès de la commission électorale congolaise

– 14 décembre : le ministère de la communication et des médias note dans un courriel que  » la commission pourra donner une suite favorable bientôt « .

– 19 décembre : le ministre congolais de la communication, Lambert Mende, indique par téléphone  » craindre que la RTBF n’obtienne jamais les autorisations. « Nous sommes en délicatesse avec l’Europe. Il y a un contentieux « , faisant référence aux relations diplomatiques dégradées entre la RDC et l’Union européenne, la Belgique en particulier.

Lambert Mende ajoute :  » Je ne suis plus habilité à donner les autorisations. Nous ne pouvons pas les accorder à des journalistes européens. Vous auriez dû mandater des journalistes africains pour couvrir nos élections. Nous avons l’impression que les articles sont déjà écrits et que vous êtes de  » parti pris « . Je donne ici l’avis du gouvernement, pas celui du ministre des médias « .

« Cette position n’a jamais été notifiée par écrit à la RTBF » a souligne la radio publique belge dans un article publié sur son propre site. Tout en ajoutant qu’aucune suite officielle ne sera finalement donnée, malgré d’innombrables courriels et appels téléphoniques.

La RTBF, conclut-elle, ne pourra donc pas assister de manière directe aux élections et ne pourra pas donner librement la parole à la population congolaise, aux candidats à l’élection et aux acteurs du processus électoral.

Néanmoins, elle promet que la rédaction rendra compte du scrutin de manière objective et indépendante, avec l’aide de correspondants et d’agences de presse sur place. D’autre part, si les autorités congolaises changent d’avis, une équipe se tient prête dans un pays limitrophe où elle peut dans tous les cas rencontrer un certain nombre d’observateurs avisés de la situation en République démocratique du Congo.

Clément Muamba Mulembue

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top