Présidentielle : l’avion de Fayulu interdit d’atterrir à Kindu

 

Martin Fayulu vient d’être interdit d’atterrir à Kindu, chef-lieu de la province du Maniema, a-t-on appris ce dimanche 9 décembre 2018 des sources proches de la coalition Lamuka de l’Opposition.

L’avion transportant Fayulu Madidi avait décollé cet-après midi de l’aéroport de Buta dans la province de Bas-Uele pour le chef-lieu de la province du Maniema. Mais l’appareil vient de retourner vers l’aéroport de Kisangani avec toute la délégation qui pourrait passer nuit dans le chef-lieu de la Tshopo.

Eve Bazaiba Masudi, secrétaire générale du Mouvement de libération du Congo (MLC) et porte- parole du candidat commun, a dénoncé ce qu’elle qualifie de dérive totalitaire.

« Ils ont bloqué tous nos matériels de campagne. Ils ont également refusé de nous accorder les autorisations de survol et d’atterrissage pour deux autres avions et 5 hélicoptères loués pour la campagne électorale de notre candidat. Toutes ces pratiques démontrent bien que la peur a changé de camp », a-elle confié aux confrères de politiquerdc.net.

L’on note la réaction d’Olivier Kamitatu en Europe qui a fustigé le comportement du pouvoir en place. « Kindu, La Kabilie a l’œuvre ! » a-t-il lancé dans un tweet.

Et de poursuivre : « 4 hélicoptères et un Antonov 72 FARDC viennent d’atterrir à l’aéroport de Kindu et occupent le tarmac pour empêcher tout mouvement d’avion. L’ordre a été donné à la tour de contrôle de ne pas autoriser l’atterrissage de Martin Fayulu. Inacceptable ! ».

Clément Muamba Mulembue/TIMES.CD

Laisser un commentaire