Actualité

« Nous sommes prêts à offrir aux congolais les meilleures élections ce 23 décembre » C. Nangaa

C’est l’aveu faîte par le président de la Commission electorale nationale indépendante le jeudi 06 décembre 2018 de la tenue des scrutins combinés le 23 décembre 2018 en République démocratique du Congo.

« La commission électorale nationale indépendante est prête pour organiser les élections le 23 décembre prochain » a-t-il déclaré lors de son entrevue avec les Journalistes à Kinshasa.

A ce jour, a-t-il poursuivi rien ne peut justifier le report des élections. Nous sommes prêts de notre côté pour offrir aux congolais les meilleures élections de son histoire.

Le patron de la centrale électorale a également salué par la même occasion, le bon déroulement jusque-là de la campagne électorale. Aussi,a-t-il appelé de tous ses vœux que le même climat puisse régner pendant et après les élections.

Autre motif de satisfaction pour la centrale électorale, la transmission des résultats de bureaux de vote selon une logique de décentralisation qui s’est traduite notamment par l’existence de 179 centres locaux de compilation des résultats(CLCR) situés dans tous les chefs-lieux de territoires et villes.

Par comparaison, aux premières élections organisées en 2006 par exemple, il n’y avait que 64. Ces CLCR pourront ainsi donner, chacun, le résultat sur base d’une double cohérence –bulletin et machine à voter- dont la traçabilité ne saurait échapper à personne. Ainsi, au 25 décembre, la CENI peut être en mesure, sur base de la sommation de tous les résultats, de proclamer les résultats provisoires de la présidentielle. Les législatives et les provinciales étant complexes.

D’où, suggère-t-il, l’importance aussi pour tous les partis ou regroupements politiques de disposer de témoins dans tous les bureaux de vote. 75881 au total. A défaut, de mutualiser leurs moyens de manière à être présents partout. Un autre élément rassurant, c’est la précision des listes au niveau de chaque bureau de vote. Question d’éviter le cafouillage constaté lors des dernières élections.

En conclusion, le plan de déploiement du matériel et le cursus de la cascade formation du personnel- se passe plutôt bien malgré des défis que la CENI règle les uns après les autres.

Clément Muamba Mulembue/Times.cd

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top