Actualité

CAF-C2/Finale aller : V.Club craque face Raja de Casablanca

 

Ce fut une soirée cauchemardesque pour l’AS V.Club de Kinshasa, le dimanche 25 novembre 2018 au stade Mohamed V de Casablanca. L’équipe coachée par Florent Ibenge a littéralement fait naufrage face au club local de Raja, en finale aller de la 15e édition de la Coupe de la Confédération.

À trois buts à brosse, le sacre s’est sensiblement éloigné du club vert et noir de la capitale rd-congolais pour le match retour prévu le 2 décembre 2018 au stade des Martyrs de Kinshasa. Florent Ibenge a pourtant présenté un onze de départ assez compact, rodé pour cette rencontre, la délégation de V.Club étant arrivée dans la ville côtière marocaine depuis près qu’une semaine pour s’acclimater.

Le gardien camerounais Nelson Lukong a gardé les perches. Devant lui, Ibenge a disposé son équipe dans le 4-3-3 qu’il affectionne, faisant confiance en défense à Djuma Shabani dans le couloir droit et Glody Ngonda Muzinga à gauche, la paire axiale s’est composée de Ruddy Makwekwe et Bangala Litombo. Mukoko Tonombe, Nelson Munganga et Fabrice Lwamba Ngoma ont formé le trio du milieu de terrain. Jean-Marc Makusu à la pointe, avec sur les flancs Mukoko Batezadio et Chadrac Muzungu Lokombe, ont constitué le trio d’attaque.

Le onze de départ du Raja s’est composé du gardien de but A. Zniti, et dans le champ A. Achchakir, O. Boutayeb, B. Banoun, Sanad Al-Warfali, L. Mabidi, I. Niasse, Z. Hadraf, A. Hafidi, S. Rahimi et M. Benhalib

V.Club a tenté de jouer son jeu, mais Raja a été bien plus dans la conservation des balles, rapide lorsqu’il fallait amorcer des attaques placées. À la 24e minute, Jean-Marc Makusu, blessé, a dû céder sa place Eddy Ngoyi Emomo. C’est fut un peu le tournant du match car les Dauphins Noirs venaient de perdre leur buteur attitré.

Les Marocains ont multiplié des assauts dans la moitié de terrain des Congolais. Il a fallu un Nelson Lukong de grand jour pour que V.Club finisse la première période sans encaisser de but. Mais le pressing haut, la technique et la rapidité des joueurs de Raja a finalement prévalu en deuxième période. Les joueurs de Florent Ibenge ont craqué.

À la 47e minute, Raja a ouvert la marque par le biais de Rahimi. À la 61e minute, Rahimi a remis le couvert sur une frappe sèche à l’entrée de la surface de réparation alors que la défense de V.Club était presque à la rue. Enfin, le troisième but a été inscrit à la 66e minute sur penalty par Benhalib suite à une faute Bangala sur un attaquant de Raja dans la surface de réparation. Le défenseur congolais a même écopé d’un deuxième carton jaune synonyme de l’exclusion sur cette action.

Pendant plus ou moins de 25 minutes, V.Club a évolué en infériorité numérique, essayant le but de l’espoir, en vain. V.Club a montré certaines dans le rythme, le couloir droit de la défense a été assez perméable. C’est de là que sont parties des actions de but du Raja où évolue Chikoto Lema Mabidi, un ancien de V.Club et qui était très précieux dans l’entrejeu contre ses anciens coéquipiers.

L’attaque de V.Club n’a pas du tout tranchante. Mukoko Batezadio n’a pas pu cadrer ses rares frappes. Emomo n’a cadré que deux frappes. Alors que son équipe était menée par zéro but à trois, Florent Ibenge a sorti l’attaquant Muzungu, du reste très transparent tout au long de la partie, pour monter un défenseur qui revient d’une blessure, Padou Bompunga.

La finale retour pourrait être un match de formalité pour Raja, à moins d’une « remontada » à spectaculaire. Rendez-vous le 2 décembre au stade des Martyrs de Kinshasa.

Martin E/TIMES.CD

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top