Actualité

Élections: Néhémie Mwilanya , « nous avons voulu placer la campagne du FCC sous la bénédiction de Dieu »

 

Front Commun pour le Congo (FCC), plateforme chère à Joseph Kabila, a, pour lancer officiellement sa campagne électorale, décidé, ce samedi 24 novembre, de rendre grâce à Dieu et d’ implorer son soutien sur toute l’étendue du territoire national et ce, à travers toutes les confessions religieuses reconnues en RDC.

Si Emmanuel Ramazani Shadary, dauphin de Joseph Kabila, était à la cathédrale Notre Dame du Congo, le Professeur Néhémie Mwilanya, coordonnateur du Comité stratégique du Front commun pour le Congo était à l’église Anglicane du Congo de la Communauté baptiste du Congo située dans la commune de Kalamu.

À cet effet, Néhémie Mwilanya, a livré ses impressions à la presse à l’issue du culte en ces termes : « nous avons voulu placer la campagne du FCC et du candidat Emmanuel Ramazani Shadary et des candidats à la députation nationale et provinciale sous la bénédiction de Dieu. ZpJe voudrais aussi rappeler que l’autorité morale du FCC a donné des instructions claires au sujet de la campagne : le FCC va se présenter à cette campagne sous le signe de l’humilité » a-t-il déclaré devant la presse et les milliers des sympathisants de cette méga plateforme.

« Puisque gérer ce pays, ce n’est pas une aventure », a-t-il rappelé, nous allons beaucoup insister à ce sujet sur le fait que nous voulons compter sur l’appropriation par la population de notre projet de société et sur le rassemblement de toutes celles et tous ceux qui veulent l’unité du pays, la cohésion nationale, la poursuite du développement économique et social de notre pays.

Et pour cela, a-t-il ajouté, nous devons partir de quelque part. C’est ce que nous avons commencé et qui n’a pas été achevé nous le reconnaissons. Mais nous devons également rester à l’écoute de notre peuple, pour savoir ce qu’il nous reproche, prendre en compte ses désidérata ou doléances en ordre utile.

À l’en croire, c’est donc d’une part la grâce du Seigneur sur la plateforme et tous ses candidats et d’autres parts pour honorer les orientations et instructions de Joseph Kabila, autorité morale de notre famille politique, qui a exigé de placer cette campagne électorale sous le signe de l’humilité.

Convient-il de signaler que les gouverneurs des provinces membres du Front commun pour le Congo étaient priés d’adapter ces différentes cultes aux réalités locales.

Rappelons le, le révérend Ipuma Munkina Jean-Pierre, prédicateur du jour, a pris comme exemple le sacrifice de Noé qui avait rendu grâce à Dieu sur sa grandeur pour apaiser sa colère après le déluge.

À cet effet, conciliant cet extrait biblique à la vie politique, l’homme de Dieu a recommandé aux politiciens d’avoir le sens de la reconnaissance de la grandeur de Dieu à l’instar de Noé qui, après sa reconnaissance de la grandeur de Dieu, il lui avait été promis par Dieu toutes sortes de bénédictions.

Pour sa part, André Bokundoa, président de l’ECC, a rappelé que le devoir de l’église est d’accompagner les enfants de Dieu vers la justice. Il a ensuite ajouter : voilà pourquoi les élections prévues en décembre doivent réunir le peuple congolais et non le diviser.

Clément Muamba Mulembue /TIMES.CD

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top