Actualité

Présidentielle : Shadary dans la continuité de l’oeuvre Kabila

Présidentielle : Shadary dans la continuité de l’oeuvre Kabila

Le candidat président de la République Ramazani Shadary a présenté, le lundi 19 novembre 2018, son programme de gouvernement une fois élu à la tête de la RDC au lendemain des élections du 23 décembre 2018.

Désigné comme candidat du Front commun du Cong (FCC), dont le président sortant Joseph Kabila est autorité morale, Shadary a commencé par faire le bilan des années Kabila à la tête du pays dont il assurera la continuité. Aussi, s’est-il engagé à lutter contre le clientélisme, les abus de pouvoir, l’impunité, la corruption et la fraude.

Au cours de ces ces années, a-t-il dit, le pays a été pacifié et réunifié. Mais aussi, a-t-il fait savoir, le taux d’alphabétisation est passé de 69 à100%, l’accès à l’eau potable et à l’électricité est en hausse, et le taux de pauvreté est passé de 79 % (2005) à 63% en 2014.

Au sujet de son projet, il se résume en quatre axes prioritaires, à savoir, le renforcement de l’autorité de l’État, la construction d’une économie diversifiée et compétitive, la lutte contre la corruption et l’accès aux services sociaux de base, et enfin le renforcement du rôle géostratégique de la RDC. En définitive, le coût du programme du candidat du FCC coûtera 85,68 milliards dans 5 ans.

Il a relevé que le défi sera dans la capacité à créer, mobiliser et protéger contre les pillages, les richesses nationales. Il s’est aussi engagé à créer plus de 100.000 emplois par an, à partir de 2020 et à payer un salaire décent aux fonctionnaires de l’État.

En plus de la réforme des Forces armées de la RDC (FARDC), il s’est aussi engagé à l’éradication totale des germes d’insécurité, notamment dans la partie Est du pays où il a promis de larguer 50.000 hommes pour pallier à ce problème.

Clément Muamba Mulembue/TIMES.CD

1 Comment

1 Comment

  1. Christian

    4 décembre 2018 at 4 h 30 min

    le taux d’alphabétisation est passé de 69 à100%, l’accès à l’eau potable et à l’électricité est en hausse, et le taux de pauvreté est passé de 79 % (2005) à 63% en 2014.
    Cet extrait démontre combien @shadary est animé de mauvaise foi.
    Nous avons tous vu les images des différents reportages filmés par @Ntambwe Eliezer sur l’état des écoles à l’intérieur du pays. C’est la désolation totale.

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top