Beni : Rentrée académique hypothétique suite à l’insecurité

Beni : Rentrée académique hypothétique suite à l’insecurité

Les membres de la conférence des chefs d’établissements de l’Enseignement supérieur et universitaire de la ville et territoire de Beni ont convenu de débuter les activités académiques le lundi 19 novembre 2018.

À en croire une dépêche de l’Agence congolaise de presse, cette option a été levée après un mois d’interruption des activités académiques dans les deux entités, à l’issue d’une assemblée extraordinaire tenue jeudi 15 novembre après avoir passé en revue la situation sécuritaire avec les différentes instances politico-administratives et militaires de cette partie de la province du Nord-Kivu.

Par ailleurs, les étudiants de Beni, réunis au sein de leur coordination ce samedi, se sont opposés à toute reprise des cours, prétextant que la paix n’est pas encore rétablie dans la région, et que les quartiers périphériques de la ville de Beni sont toujours la cible d’attaques des assaillants.

Il faut noter que cette rentrée académique attendue de tous les vœux demeure cependant hypothétique, car les instituts supérieurs et universitaires se trouvant dans les quartiers vidés de leurs populations, ne rassurent pas sur la reprise de cours, particulièrement dans les communes Ruwenzori et de Beu.

Rappelons-le, le début effectif des cours le lundi 19 novembre, la présence de tout le personnel académique, scientifique et administratif au lieu de service sont les mesures arrêtées à l’issue de cette assemblée extraordinaire.

Il est signalé que la rentrée académique n’avait pas eu lieu à la date prévue, le 15 octobre dernier, suite à l’insécurité attribuée aux présumés rebelles ADF à la base de plusieurs tueries de civils innocents dans cette partie du territoire national.

Clément Muamba Mulembue/TIMES.CD

Laisser un commentaire