Actualité

CENI : Nangaa en mission de supervision logistique à Mombasa au Kenya

CENI : Nangaa en mission de supervision logistique à Mombasa au Kenya

Après Dar es Salaam, la délégation des agents et cadres de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) que conduit son président Corneille Nangaa a posé ses bagages à Mombasa au Kenya, le mercredi 14 novembre 2018, pour une mission de supervision logistique.

Sur place, rapporte une note de la CENI, l’autorité de la Centrale électorale de la RDC s’est rendue compte du grand travail abattu ensemble avec les partenaires qui viennent d’acheminer les 40 derniers containers des machines à voter qui sont déjà en route pour le pays et devront arriver dans les 5 prochains jours.

*Déploiement du matériel électoral au Kwango et Kwilu*

Par la même occasion, la CENI poursuit avec le déploiement de matériel électoral par voie terrestre, du hub principal de Kinshasa vers les provinces du Kwango et Kwilu. C’est sous une pluie battante ce même mercredi que le secrétaire exécutif national de la CENI, Me Ronsard Malonda Ngimbi a opéré une dernière vérification du convoi avec les kits inclus de 36 camions Kamaz.

Ce convoi est chargé de faire parvenir à leurs destinations respectives les matériels de vote des antennes de la CENI de deux axes proches de la capitale à desservir dans les provinces du Kwango et du Kwilu.

C’était avant l’arrivée du rapporteur Jean Pierre Kalamba, chargé par le président de la CENI de convoyer la colonne des camions sur les 60 premiers kilomètres de la nationale n°1 dans sa partie comprise entre Kinshasa et N’Sele.

En traversant les communes de Gombe, Lingwala, Kasa-Vubu, Limete, Matete, Masina, Ndjili, Kimbanseke et Nsele, ce convoi de 36 camions a suscité la curiosité des Kinois qui, par des étiquettes CENI et les destinations marquées sur chaque par-brise ont compris que le train des élections est bel et bien en marche pour l’ensemble du territoire national.

Ces véhicules se rendaient, pour la province du Kwilu, aux sites de formation de Bagata à 531 kilomètres, Bandundu Ville à 402 kilomètres, Bulungu à 507 kilomètres, Gungu à 696 kilomètres, Kilembe dans le territoire de Gungu, zone d’accès très difficile à 748 kilomètres, Kingandu dans le territoire de Gungu, zone d’accès difficile, Idiofa à 707 kilomètres, Belo, dans le territoire d’Idiofa, zone d’accès très difficile, Sedzo dans le territoire d’Idiofa, zone d’accès très difficile à 843 kilomètres, Kikwit ville à 544 kilomètres et à Masimanimba à 385 kilomètres.

Pour la province du Kwango, il s’agit des sites de formation de Feshi à 745 kilomètres, Kahemba à 898 kilomètres, Kenge ville à 275 kilomètres, Popokabaka, zone d’accès très difficile à 381 kilomètres, Kasongo Lunda, zone d’accès très difficile à 504 kilomètres, Kibunda, dans le territoire de Kasongo Lunda, zone d’accès très difficile, Mawanga dans le territoire de Kasongo Lunda, zone d’accès très difficile à 544 kilomètres, Panzi, dans le territoire de Kasongo Lunda, zone d’accès très difficile, et Tembo, dans le territoire de Kasongo Lunda à 763 kilomètres.

Au débarquement, on va réceptionner 170 tonnes de matériels constitués, pour la province du Kwango, de 2.256 isoloirs, de 2.256 Kits des bureaux de Vote et de dépouillement et de 4.642 flacons d’encre indélébile. Pour la province du Kwilu, il y a 5.024 isoloirs, 5.024 Kits des Bureaux de Vote et de dépouillement et 10.338 flacons d’encre indélébile.

Ce convoi de 36 camions est sécurisé par 17 convoyeurs logisticiens de la CENI et une escorte de 72 éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC). De ce convoi, 9 camions resteront dans la province du Kwilu et 4 dans celle du Kwango.

A la presse, le rapporteur a précisé la nature de matériel expédié qui consiste en urnes, isoloirs, Kits bureautiques et surtout en encre indélébile pour couvrir les deux provinces du Kwango et de Kwilu. Ce transport s’effectue avec 36 camions d’appui de l’armée à la logistique électorale qui quittent Kinshasa pour couvrir cet espace.

Cela confirme que dans 8 jours, la CENI lance également la campagne électorale prévue dans le calendrier électoral. « Que les gens cessent de rêver et qu’ils se rassurent que les élections seront bel et bien organisées comme prévues le 23 décembre 2018 », a conclu Jean-Pierre Kalamba.

Clément Muamba Mulembue/TIMES.CD

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top