Now Reading:
*Santé : campagne de réparation gratuite de la fistule obstétricale à Kinshasa*
Full Article 3 minutes read

*Santé : campagne de réparation gratuite de la fistule obstétricale à Kinshasa*

Une campagne de réparation gratuite de la fistule obstétricale a été lancée, le vendredi 02 novembre 2018, à l’hôpital Biamba Marie Mutombo situé dans la commune de Masina à Kinshasa. Cette action médicale est organisée par les Ministères de la Santé publique et du Genre, Enfant et Famille, en collaboration avec les Fonds des Nations-Unies pour la population (Unfpa), et le soutien de la Fondation Vodacom Congo.

À cet effet, la ministre du Genre, Famille et Enfants, Chantal Safu, a rappelé la détermination du gouvernement engagé à mettre tout en oeuvre pour assurer le bien-être de sa population, et qui se préoccupe des conditions des femmes qui vivent le drame des fistules obstétricales.

Les ministères de la Santé et celui du Genre, de l’Enfant et de la Famille, a-t-elle laissé entendre, ne baissent pas la garde pour accompagner les femmes, les filles, des épouses et mères en vue de relever la tête et de retrouver le sourire.

« J’ai toujours clamé haut et fort que cette cause était ma cause et mon combat, et je n’hésite pas un seul instant à venir exprimer ma solidarité et ma compassion à nos sœurs qui souffrent de ces fistules, et avec notre partenaire UNFPA, nous sommes déterminés à les accompagner vers une nouvelle phase de leur vie après la réparation des fistules », a déclaré Chantal Safu.

Pour sa part, Docteur Sennen Hounton, représentant pays de l’UNFPA, a indiqué : « si nous sommes ici, c’est parce qu’il y’a eu des champions qui ont accepté de se joindre à nous, en mettant les mains dans la poche notamment la ministre du Genre qui a conduit de bout en bout l’organisation de la soirée de gala qui a permis de lever les fonds pour faire, depuis quelques mois, des caravanes de réparation des fistules à travers la RDC. Mais aussi, le ministre de la Santé, l’ambassadeur de l’Union africaine, la Fondation Vodacom et toutes les personnes physiques ou morales qui ont contribué de leur argent pour redonner les sourires à nos jeunes filles et mamans ».

Docteur Sennen Hounton, a souligné que ce combat a pour objectif d’avoir, à l’horizon 2030, zéro femme qui souffre de fistules obstétricales, zéro femme qui meurt en allant donner la vie etc.

Signalons-le, l’hôpital Mutombo est le deuxième site
d’opération à Kinshasa après l’hôpital Saint Joseph. Cette initiative est le résultat de la collecte de fonds organisée par les ministères du Genre, de la Santé publique et l’UNFPA, en
collaboration avec Vodacom . Les fonds reçus permettront
de prendre en charge médicalement les femmes malades à
Kinshasa, Bunia, Kindu, le Tanganyika, Lubumbashi ,au Kasai Central, au Kongo Central et au Bandundu.

Pour l’UNFPA , la stratégie consiste à développer les capacités de prise en charge des fistules dans toutes les provinces de la RDC par les chirurgiens locaux.

Clément Muamba Mulembue/TIMES.CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.