Actualité

CENI : Nangaa donne le go du déploiement de matériels électoraux

A 60 jours de la tenue des scrutins tant attendus par toute la population congolaise, Corneille Nangaa Yobeluo, président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), accompagné de Nadine Mishika, membre du Bureau et superviseur de la logistique, et du Secrétaire exécutif national adjoint, Verdonck Tshiya Mwamba, a présidé, le mardi 23 octobre 2018, la réunion opérationnelle sectorielle, essentiellement logistique.

Au cours de cette réunion qui s’est tenue dans la salle de presse de la CENI, Corneille Nangaa a donné des instructions claires et nettes pour le début du déploiement des matériels déjà réceptionnés par la Centrale électorale et disponibles dans les différents hubs principaux.

Avec un schéma du plan de déploiement logistique en appui, le président de la CENI a soutenu que ce déploiement doit commencer dans la partie Nord-Est et au Centre du pays.
Au total, 581 tonnes de matériels déjà réceptionnés devraient être déployées à partir de ce mercredi 24 octobre 2018. Ces matériels seront acheminés tant par la voie aérienne, fluviale ou lacustre, que routière.

CENI et Mécanisme national de suivi de l’accord d’Addis Abeba…

Bien avant, le Professeur John Kasuku Mihali, coordonnateur a.i. du Comité exécutif du mécanisme national de suivi et de supervision de l’Accord-Cadre d’Addis Abeba, a été reçu en audience par Corneille Nangaa. Dans le cadre des échanges réguliers entre le Comité exécutif du mécanisme national de suivi et de supervision de l’Accord-Cadre d’Addis Abeba et la CENI, le professeur John Kasuku Mihali a sollicité cette séance de travail avec le responsable de l’organe en charge de la gestion des élections en RDC.

Les activités en cours du processus électoral, les concertations entre la CENI et les parties prenantes en vue de la tenue des élections apaisées, la sensibilisation des électeurs autour de la machine à voter ont été au centre de cette rencontre.
Le professeur John Kasuku est venu prendre des nouvelles sur l’état des lieux du processus afin d’avancer des propositions concrètes en vue de renforcer l’efficacité des actions de la CENI.

Le Mécanisme national de suivi et de supervision de l’Accord-Cadre d’Addis Abeba estime nécessaire que la population congolaise soit davantage informée sur les avantages de la machine à voter. Et que cette population ait une perception positive de tous les acteurs, à la faveur des actions menées par la CENI dans le cadre de la réalisation du calendrier devant amener les électeurs à se choisir librement les dirigeants le 23 décembre 2018.

Clément Muamba Mulembue/TIMES.CD

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top