Now Reading:
RDC/Corneille Nangaa : »La machine à voter est là pour fiabiliser le processus et dire la vérité des urnes »
Full Article 3 minutes read

RDC/Corneille Nangaa : »La machine à voter est là pour fiabiliser le processus et dire la vérité des urnes »

En marge du lancement de la formation du niveau 0 des experts techniciens de la Commission électorale nationale indépendante et de Miru Systèms le mercredi 17 octobre 2018 à l’hôtel Fleuve Congo, Corneille Nangaa a fait savoir que la formation que nous lançons ce jour se poursuivra en cascade jusqu’à la veille des élections.

À l’en croire, l’objectif poursuivi est de créer le corps mieux le socle qui va nous permettre de former à tous les niveaux. « Nous allons utiliser les machines à voter. La machine est là pour fiabiliser le processus et dire la vérité des urnes » a confessé Corneille Nangaa

Corneille Nangaa dit attendre des techniciens un rendement technique sans interférence politique.

« Ne regardez pas les questions politiques , elles ne vous regarde pas, vous êtes là pour voir le caractère technique et voir toutes les éventualités que nous pouvons avoir avec la Machine à voter. Restez concentrés sur la formation, vous sortirez de cette formation des grands experts » a-t-il interpellé dans son allocution.

Profitant de l’occasion, Corneille Nangaa a fait le point sur l’arrivée des machines en RDC.

« Nous avons reçu il y a une semaine à Matadi 12.000 machines. Et il y a 2 jours, 8.000 autres sont arrivées et dans 5 jours un autre lot va suivre. A Dar- es- Salaam nous avons 12.415 , à Matadi 8.000 autres et 23.000 sont attendues le Week-end. A Mombasa, le premier lot est attendu le 22 octobre prochain » a annoncé Corneille Nangaa.

Aussi,a-t-il apporté un réconfort moral et leur a dit ce que le pouvoir organisateur des élections attend d’eux à l’issue de cette formation.

« La CENI compte sur vous, vous serez le noyau sur le quel nous allons nous appuyer » a conclu le numéro Un de la CENI, Corneille Nangaa.

Les finalités de cette formation de 112 techniciens ont été brièvement exposées par le Rapporteur Adjoint de la CENI, Onésime KUKATULA FALASH. En effet, Il s’agit d’une formation en cascade qui part des experts techniciens jusqu’aux agents opérationnels dans les bureaux de vote.

Il est attendu, d’une part, que Miru Systems assure l’accompagnement des experts techniciens de la CENI dans la prise en main totale de la machine à voter jusqu’aux élections du 23 décembre 2018 et, d’autre part, de former ensuite de déployer des agents opérationnels capables d’assurer le bon fonctionnement des machines et de résoudre les éventuels problèmes techniques qui peuvent surgir.

Adjoint de Kalamba Jean Pierre, Onésime KUKATULA FALASH a également situé cette formation en cascade dans la suite de l’application par la CENI des recommandations du Dialogue de la Saint Sylvestre qui enjoignait de trouver les voies et moyens de réduire les coûts des élections. « La technologie électorale de la machine à voter est incontournable dans le monde globalisé où nous vivons actuellement. Elle répond à l’impératif de la transmission rapide et à la viabilité des résultats des urnes » a conclu le Rapporteur adjoint de la CENI. Invitant par la même occasion les participants à l’assiduité et au professionnalisme.

Rappelons-le, cette formation va encore se poursuivre durant 3 jours.

Clément Muamba Mulembue/TIMES.CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.