Now Reading:
Présidentielle : Basengezi dément une fin « en queue de poisson » de la réunion avec les candidats
Full Article 3 minutes read

Présidentielle : Basengezi dément une fin « en queue de poisson » de la réunion avec les candidats

Après les déclarations de l’opposition lors de la réunion technique avec tous les candidats à la Présidentielle du 23 décembre 2018, Norbert Basengezi, vice-président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), a dans ses propos calmé le jeu.

« Le cadre de concertation est légal. C’est ce que fait le président Nangaa Corneille, C’est une pression sur la CENI, et ça se passe comme ça pour toutes les CENI du monde. Personne n’a dit qu’il ne veut pas venir le 23 décembre. D’ailleurs, vous avez vu les gens (mandataires) venir confirmer leurs photos dans la machine à voter » a-t-il fait savoir à la presse le mercredi 10 octobre 2018.

Le numéro deux de la CENI a souligné que la collaboration est bonne avec les candidats présidents de la République. Et il a ajouté que la CENI leurs avait demandé de se faire accompagner d’experts.

Quant aux propos qu’auraient lancé le numéro le président Corneille Nangaa de la Centrale électorale aux candidats, Norbert Basengezi a dit ne pas les reconnaître. Il a plutôt précisé que la réunion ne s’est pas terminée en queue de poisson.

« Cela n’engage que celui qui a dit ça. Vous m’avez vu sortir avec les mêmes candidats. Vous m’avez vu en concertation avec Théodore Ngoy, Martin Fayulu et Vital Kamerhe. Je n’ai pas vu cette queue de poisson. Si c’est dans la tête des certains, cela ne nous engage pas. Nous respectons les 21 candidats et nous ne souhaitons pas entrer dans cela », a répondu le numéro deux de la CENI.

Moins bavard sur la machine à voter, Norbert Basengezi a, par rapport au fichier électoral, signifié que la loi autorise l’enrôlement des personnes avec des empreintes illisibles et d’autres personnes en situation de handicap. Et il a recommandé aux candidats d’envoyer les témoins pour montrer à la CENI les personnes en question, afin de les radier dans le fichier.

S’agissant de la prochaine réunion, Norbert Basengezi n’a pas révélé une date. Mais il s’est montré confiant et optimiste pour la suite afin de trouver des solutions.

Lors de son séjour à Matadi dans la province du Kongo Central, Corneille Nangaa, avait parlé de la mise en place de la commission technique, comme convenu avec les 21 candidats à la présidentielle, qui n’aura pas pour but de négocier la décision de la CENI sur l’usage ou non de la machine à voter.

Clément Muamba Mulembue/TIMES.CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.