Now Reading:
Kinshasa : lancement d’une campagne sur l’autonomisation des femmes rurales
Full Article 2 minutes read

Kinshasa : lancement d’une campagne sur l’autonomisation des femmes rurales

La campagne « 17 jours d’activisme pour l’autonomisation des femmes rurales et leurs communautés  » a été lancée, le mercredi 03 octobre 2018 au Centre Wallonie Bruxelles dans la commune de Gombe à Kinshasa, par des femmes rurales. C’était en présence de la ministre provinciale du genre, Thérèse Olenga, et plusieurs femmes rurales.

Étant majoritairement la frange la plus grande sur le plan de la qualité de vie, a dit la ministre provinciale Thérèse Olenga, la femme rurale doit avoir des instruments afin qu’elle soit réellement considérée.

Ceci, pour que sa contribution dans la production des produits nationales bruts soit prise en charge et comptabilisés . « C’est magnifique que cet éveil de conscience soit réel pour que ’17 jours d’activisme’ puisse booster davantage la femme rurale, a-t-elle souhaité.

Dix-sept jours durant, les femmes rurales seront instruites sur les différents objectifs à atteindre d’ici 2030, notamment, l’éradication de la pauvreté, zéro faim, l’accès à l’eau potable, à la santé, à l’éducation etc..

Selon Faida Mwangilwa, consultante en Genre, les femmes rurales doivent parler le même langage avec les femmes dites citadines ; les femmes rurales sont entrepreneurs, travaillent dur pour assurer la survie de leurs foyers.

Mais, a-t-elle stigmatisé, elles sont souvent privées d’emplois, n’ont pas accès aux crédits, vivent dans des milieux très éloignés difficiles de s’écarter de la coutume. D’où la nécessité de créer un pont de solidarité entre elles et les femmes citadines.

Experte en question du Genre, Madeleine Andeka a, de son côté, formulé le voeu de voir les femmes rurales atteindre les objectifs du développement durable à l’horizon 2030. Aussi a-t-elle invité l’État congolais à honorer la femme rurale, en faisant des routes.

« Il faut voir le problème de l’autonomisation de la femme de manière holistique, globale, avoir un plan de développement tenant compte de 17 objectifs de développement des femmes rurales », a- t-elle conclut en terme de plaidoyer.

Francis Otshudi/ TIMES.CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.