Actualité

Les jeunes de COJENA prennent à bras-le-corps la candidature de Ramazani Shadary

 

Foule compacte, danses et chants d’allégresse, habillés en t-shirts avec effigie du candidat président de la République Emmanuel Ramazani Shadary, etc. Telle est l’ambiance qui a régné ce dimanche 23 décembre 2018 à l’espace Bikapi dans l’enceinte de la Foire internationale de Kinshasa à l’occasion de la sortie officielle du Collectif des jeunes nationalistes (COJENA).

Leur crédo:  « Si l’opposition politique traîne encore les pas avec le choix sur la désignation de la candidature commune à la prochaine présidentielle, ce n’est pas le cas dans la famille politique de Joseph Kabila Kabange ».

Organisation ne jurant que sur la victoire du candidat du Front Commun pour le Congo(FCC), son initiateur, Paul Ramazani, explique à l’assistance que cette structure est créée dans l’objectif de permettre aux associations des jeunes ( étudiants, mouvements citoyens et autres) de signer une charte pour un large ratissage et une victoire sans contestation de Shadary Ramazani Emmanuel.

Conscient que la jeunesse représente près de 60% de l’électorat, Paul Ramazani a exhorté ses pairs à adhérer massivement au COJENA car, « c’est la jeunesse qui va élire mais décidera aussi qui sera le prochain président de la République ».

Aussi, il les a invité à vulgariser le nom, les valeurs de ce que représente Emmanuel Ramazani.

Dans son discours, l’initiateur du Cojena se fait le devoir d’accompagner les jeunes partout à Kinshasa tout comme à l’intérieur du pays dans l’objectif de dépeupler le camp adverse et les emmener au Cojena pour la victoire de Shadary Ramazani Emmanuel à la prochaine présidentielle.

Au cours de la même cérémonie, Madame Ngalula Fauche, secrétaire générale du Cojena a recueilli les différentes attentes des jeunes congolais et kinois, en particulier, sur divers secteurs de la vie nationale pour qu’une fois élu à la tête de la République démocratique du Congo, Shadary Ramazani Emmanuel puisse y apporter des solutions, car dit-elle, le candidat du FCC, comme Joseph Kabila, place l’être humain au centre de son action politique.

Signalons-le, l’officiant du jour a présenté à l’assistance toute l’équipe dirigeante du Cojena qui est composée des jeunes à l’instar de son initiateur Paul Ramazani, mais aussi les différentes associations des jeunes regroupées au sein du Cojena.

Rappelons-le, Emmanuel Ramazani Shadary a été désigné par Joseph Kabila comme candidat de sa famille politique à la prochaine présidentielle de décembre et figure parmi les 21 candidatures retenues définitivement par la Commission électorale nationale indépendante.

Clément Muamba Mulembue

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top