Now Reading:
19 personnes tuées, Beni en deuil !
Full Article 2 minutes read

19 personnes tuées, Beni en deuil !

Toutes les activités sont paralysées ce lundi 24 septembre 2018 dans la ville de Beni, province du Nord-Kivu.

Boutiques, magasins, écoles, universités, administration, etc. fermés, la population a choisi de rester chez elle pour exprimer sa colère contre l’insécurité en répétition dans cette partie du territoire national.

Dans plusieurs coins de la ville, des pneus sont brûlés et des barricades jonchent les routes et avenues de la ville. Des marches spontanées sont même organisées, notamment, par des étudiants. Ceux-ci protestent surtout contre la mort d’une étudiante de l’université officielle de Semuliki et d’un enseignant agent à l’université évangélique de Beni, tous deux tués lors du massacre du week-end dernier.

Retour sur l’attaque du week-end

Tout est parti d’un affrontement entre des éléments des Forces armées de la RDC ( FARDC) et des assaillants derrière le temple de l’église catholique de la paroisse Saint Gustave de Païda autour de 17 heures 30 minutes, heure locale. Ces derniers sont arrivés jusqu’à environ 500 mètres du rond-point central de Beni, tirant à vue sur toute personne visible dans leurs champs.

18 personnes tuées et plusieurs blessés

Dimanche 22 septembre 2018, 18 corps sans vie étaient visibles à la morgue de l’hôpital Général de Référence de Beni. Il s’agissait de 14 civiles et 4 militaires, ainsi que 9 blessés dont 3 militaires. La 19ème victime est un patient décédé le même dimanche soir à l’hôpital général de référence de Beni.

Delphin Mupanda/TIMES.CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.