Actualité

Kinshasa: des webjournalistes cogitent sur leurs défis

Des journalistes membres de l’association des médias en ligne ( MILRDC) ont procédé, ce mardi 18 septembre à Sultani Hôtel, à un état des lieux de leur secteur professionnel, autour du thème  » la presse numérique en RDC : défis, rôle et perspectives ».

D’entrée de jeu, le vice-président du Conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication(CSAC) a jeté des fleurs aux professionnels des médias en ligne de la RDC. Alain Nkoy a avoué que les médias en ligne sont une chance pour le journalisme dans notre pays. Il a aussi fait constater que depuis l’avènement de cette nouvelle presse, aucun dérapage n’a été enregistré.

Président de l’Union nationale de la presse congolaise, Joseph Boucar Kasonga Tshilunde a appelé les webjournalistes à la rigueur dans leur traitement des informations. Pour lui, les journalistes de médias d’information en ligne ne sont pas différents de leurs confrères de la presse traditionnelle. Le président Kasonga Tshilunde a insisté sur le fait que sans la liberté, il n’y a pas la presse. «Les médias doivent devenir des piliers de la démocratie. Il n’y a pas de démocratie sans État de droit et il n’y a pas d’Etat de droit sans justice », a-t-il martelé. Enfin, le numéro 1 de la presse congolaise a déclaré penser que le travail ne doit pas conduire le journaliste en prison ni à la tombe.

Très ému des interventions de ses prédécesseurs, le président de l’Association des médias en ligne(MILRDC), Israel Mutala, n’a pas caché sa joie d’apprendre que les journalistes oeuvrant dans son association sont jusque-là professionnels. C’est ainsi qu’il a rappelé les objectifs de MILRDC et a souligné les efforts fournis par MILRDC sur la formation et la viabilité des médias en ligne.

Cet atelier qui a duré 7heures était un moment de partage sur les défis que doivent relever les journalistes en cette période électorale. Il a été organisé par MILRDC, la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en RDC (MONUSCO), l’Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC) et le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel et de la communication (CSAC). L’atelier a tourné autour de l’état de lieu du secteur avec la participation de l’agence spécialisée notamment dans les études d’audience « Target SARL ». Plusieurs intervenants dont l’Abbé Jean-Marie Bomengola, directeur de la communication de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), le Professeur Gilbert Mubangi de l’UNIKIN, Désiré Molekela, directeur de la sensibilisation de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Halidu Ngapna du BCNUDH, professeur Arthur Yenga, Professeur Kodjo Ndukuma et voir le vice-président de MILRDC, Patient Ligodi.

Petit Ben Bukasa/TIMES.CD

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top