Processus électoral : la SADC soutient la « Machine à voter »

La Commission électorale nationale indépendante( CENI) a accueilli à Kinshasa du 05 au 07 septembre 2018, une mission du forum des commissions électorales de la SADC (ECF-SADC). Cette mission avait pour objet la pré-évaluation du processus en vue de déterminer la nature et l’étendue de l’appui du forum aux élections de ce pays membre.

Pendant deux jours, les membres de la mission ont évalué avec la CENI, l’avancement des préparatifs des scrutins combinés présidentiel, législatifs et provinciaux du 23 décembre prochain. Au terme de cet examen, précise le communiqué conjoint, la mission déclare être satisfaite de l’exécution du calendrier électoral qui est telle que l’on est assuré de la tenue effective des trois scrutins prévus (Présidentiel, législatif national et provincial) dans le temps imparti. Elle recommande à la CENI de maintenir le même élan et le même engagement dans l’exécution des activités du calendrier qui restent à décliner.

S’agissant de l’usage de la machine à voter, la mission, qui a expérimenté l’outil et reçu des plus amples explications à son sujet, constate que cette machine vient de résoudre des problèmes réels auxquels le pays était confronté du point de vue de l’organisation logistique de ses élections, notamment l’impératif de réduction tant des délais que de leur coût. Elle salue cette innovation congolaise et en félicite la CENI tout en l’encourageant à expliquer et sensibiliser davantage la population et les acteurs politiques afin de lever tout malentendu à ce sujet.

La présidente du forum a annoncé d’ores et déjà l’envoie d’une mission d’observation pour les élections prochaines, laquelle sera conduite par Hamid Mahmoud Hamid, président de la commission électorale de Zanzibar. Le forum enverra également sous peu 2 experts membres du personnel permanent qui appuieront la CENI aux côtés des autres experts de la Monusco et du PNUD.

Rappelons-le, cette mission a été conduite par la présidente de l’ECF -SADC, l’avocate Notemba Tjipueja, présidente de la commission électorale de la Namibie.

Clément Muamba/TIMES.CD

Laisser un commentaire