Présidentielle 2018 : Bemba définitivement disqualifié !

La Cour constitutionnelle a rendu public ce lundi 3 septembre 2018 son arrêt écartant définitivement l’ex vice-président de la République Jean Pierre Bemba Gombo de la course à la présidentielle annoncée en décembre prochain.

En effet, la Cour a tranché dans la logique de la Commission électorale nationale indépendante( CENI) qui a estimé que la surbonation des témoins pour laquelle le leader du Mouvement de Libération du Congo( MLC) a été condamné par la Cour Pénale Internationale( CPI)est une forme de corruption. Le recours du sénateur Jean Pierre Bemba a été donc jugée recevable, mais non fondée.

Rappelons-le, c’était un véritable coup de tonnerre pour les partisans du MLC de constater que candidature de Jean-Pierre
Bemba Gombo a été rejetée par la CENI tard dans la soirée du vendredi 24 août 2018.

Pour Jean-Pierre Bemba, la CENI dirigée par Corneille Nangaa a évoqué
des raisons liées à sa « condamnation par la Cour pénale internationale »(CPI) en mars 2018 à un an de prison et 300.000 euros d’amende dans une affaire annexe de subornation de témoins.

Bien avant, la Cour constitutionnelle a réhabilité Samy Badibanga et Marie José Ifoku et a confirmé l’invalidation du Premier ministre honoraire Adolphe Muzito.

Clément Muamba/TIMES.CD

Laisser un commentaire