Actualité

« Machine à voter »: des activistes de la Lucha ont dit « NON » à Kinshasa, Mbandaka et Kananga

Prévue ce lundi 3 septembre 2018, la manifestation du mouvement citoyen Lutte pour le changement(Lucha) à travers toutes les grandes villes du pays, pour exiger le retrait de la « Machine à voter » et la suppression des électeurs fictifs, s’est soldée par une vague d’arrestations de manifestants.

Devant le siège de la commission électorale nationale indépendante( CENI) à Kinshasa, quelques membres de cette organisation ont été interpellés et amenés au camp Lufungula dans la commune de Lingwala.

Quelques heures plus tard, le responsable de la police dans la capitale, le général Kasongo Sylvano, a indiqué que tous ces jeunes gens ont été libérés.

Même situation à Mbandaka où l’on a signalé l’arrestation de 18 membres du même mouvement qui ont tenté de manifester contre la machine à voter.

A Kananga, malgré l’interdiction de la mairie, les jeunes de la Lucha ont marché et tenu leur sit-in devant le bureau provincial de la Ceni.

Nonobstant cette situation à travers plusieurs parties du pays, le président de la centrale électorale ainsi que ses proches collaborateurs ont récemment annoncé l’arrivée d’un lot important de machines.

Francis Otshudi /TIMES.CD

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top