Now Reading:
Insécurité à Kalamu : le bourgmestre Kadima offre un transformateur à Yolo-Nord
Full Article 2 minutes read

Insécurité à Kalamu : le bourgmestre Kadima offre un transformateur à Yolo-Nord

La population du quartier Yolo-Nord, dans la commune de Kalamu, est en liesse. Elle a accueilli avec joie l’arrivée, le mardi 28 août dernier, d’un puissant transformateur électrique, don du bourgmestre Jean-Claude Kadima.  

« Cette nouvelle acquisition va profiter à la cabine Watsa 2, logée à Yolo-Nord. Elle permettra de  combattre les poches noires du quartier qui deviennent dans la soirée des foyers d’insécurité », renseignent quelques agents de la Société nationale d’électricité (Snel).

« Les plaintes des habitants de ce quartier étaient si régulières qu’elles sont arrivées aux oreilles de l’autorité municipale de Kalamu. Attentif aux doléances de ses administrés, le bourgmestre Jean-Claude Kadima a fini par plonger sa main dans la poche pour répondre à leurs atteintes », commente une habitante du quartier.

Une acquisition sur fonds propre

« Notre bourgmestre, poursuit-elle, s’est personnellement impliqué en recourant au fond propre de la commune de Kalamu pour résoudre le problème cuisant de ce quartier, cible des kuluna, ces brigands de grand chemin qui opèrent quotidiennement pendant l’obscurité ».

Soulagés, les habitants du quartier Yolo-Nord félicitent le bourgmestre Kadima pour ce geste qui, pour eux, revêt une très grande importance. « Moi, je suis très contente de cet acte. Grâce à ce don, en effet, nous n’aurons plus de problème du courant dans notre quartier. Avant, c’était vraiment insupportable ! Tapis dans l’obscurité, des kuluna nous causaient beaucoup de problèmes. Ils avaient un jour blessé mon voisin qui revenait d’une fête et l’avaient dépouillé de  tous ses biens », souffle Mathieu Ngalamulume, un habitant du quartier.

Un geste aux couleurs politiques

Face à la liesse générale, Jean-Claude Kadima a profité de l’occasion pour signaler qu’en tant que bourgmestre de la commune de Kalamu et président de la Ligue des jeunes du PPRD/Funa, il ne pouvait rester insensible aux souffrances de ses compatriotes.

Il a, par ailleurs, saisi la balle au bond pour annoncer à demi-mots qu’il a postulé à la députation dans cette circonscription. Quelques semaines plus tôt, Jean-Claude Kadima s’était rendu au siège de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour déposer sa candidature à la fois aux provinciales qu’aux législatives nationales.

Christelle Gibemba/TIMED.CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.