Actualité

Kasaï central :Denis Kambayi renvoie dos à dos deux manifestations opposées de la LUCHA.

En effet, usant de la sagesse , le gouverneur du Kasaï central Denis a réussi l’exploit de recevoir deux ailes antagonistes du mouvement citoyen lutte pour le changement LUCHA le jeudi 23 août 2018 dernier dans la matinée. La première aile conduite par Norbert Dibelayi avait initié une marche spontanée pour soutenir les actions du gouverneur Denis Kambayi.
 » Nous sommes venus soutenir les actions du gouverneur, surtout pour la paix qui règne depuis son avènement  » a expliqué Norbert Dibelayi à TIMES.CD

« Nous ne voulons plus la présence de la Monusco parce qu’elle nous divise. Nous protestons contre la politisation et l’instrumentalisation des jeunes dans notre province » a conclu Dibelayi.

De l’autre cote, une marche organisée pour empêcher le sit-in initié il n’a quelques jours par une autre aile conduite par François Daniel KAPUKA. Celle-ci entendait obtenir à travers ce sit-in la démission du gouverneur à cause de sa megestion.
 » 7 mois depuis qu’il est à la tête de la province. Nous n’ avons ni eau, ni électricité. Le gouverneur a fait trop de promesses non tenues jusqu’à ce jour, la société Transkac se meurt, près de 60 ravins guettent la ville de Kananga. Voilà pourquoi nous voulons le départ du gouverneur  » a expliqué François Daniel Kapuka.

Acte très démocratique que le Kasaï central n’a pas connu depuis un moment. Le gouverneur Kambayi a autorisé ces deux manifestations. Répondant à la première aile Kambayi a déclaré . »je vous remercie pour cet acte. Mais je voudrais vous appeler tous à la recherche de la paix » a insisté le gouverneur du Kasaï-Central.

A la deuxième aile le gouverneur a salué le courage des militants de la LUCHA. « je salue votre courage, mais je vous suggère de mettre tous vos désidératas dans un document bien signé. Soumettez-le moi je vais réagir » Pas d’incident, ni arrestation Kambayi réussit à calmer les protagonistes.

Rappelons qu’il y a plusieurs jours qu’aucune manifestation de protestation n’a eu lieu à Kananga. Il y a 5 jours la plateforme Ensemble a organisé un meeting autorisé par les autorités de la province.

Jeef MBUYI/ TIMES.CD

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top