Now Reading:
Samy Badibanga affiche ses ambitions : 250 $ pour les fonctionnaires !
Full Article 4 minutes read

Samy Badibanga affiche ses ambitions : 250 $ pour les fonctionnaires !

Candidat à l’élection présidentielle annoncée le 23 décembre 2018, Samy Badibanga Ntita a révélé à l’opinion, ce mercredi 22 août 2018 à l’hôtel Memling de Kinshasa, son programme de gouvernance. «10 à 15 millions d’emplois à créer, 1 milliard de dollars américains de fonds communautaires à constituer pour la jeunesse et l’entreprise, 80 à 100 milliards de dollars américains de budget annuel, 400 à 500 milliards USD de Produit national brut, et 50 milliards USD de réserves dans le Fonds de développement durable de la RDC», a-t-il dévoilé dans son paquet de réformes majeures des politiques publiques intitulé « Changement pour tous».

Objectifs réalisables en cinq ans, promet-il, leur mise en œuvre repose sur trois grandes priorités. D’abord, la sécurité des personnes et des biens, ainsi que la transparence absolue des affaires publiques. Ensuite, les emplois et entreprises pour la jeunesse. Et, enfin, l’aide financière aux familles démunies.

A l’en croire, en effet, une croissance durable, créatrice d’emploi, exige la redistribution des richesses aux pauvres. Chose qui, selon lui n’a jamais été faite en République Démocratique du Congo.
Pour y arriver une série d’innovations seront mises en place dans le domaine du Social. Il l’étale en 5 grandes lignes dont l’Allocation aux familles ‘’Sunga Libota’’ ; la Santé et l’éducation ; l’Energie, l’Eau, la Salubrité et le Logement Social ; l’Allocation Etudiant et 250$ de salaire pour tous.

Grâce à la multiplication des recettes, explique-t-il, une allocation directe aux femmes de 100$ par mois est possible pour l’alimentation et l’éducation des enfants. Cette allocation nommée ‘’Sunga Libota’’ servira à éradiquer l’extrême pauvreté en vue d’attaquer les inégalités sociales qui détruisent la société congolaise.

Le « Changement pour tous », c’est aussi la santé et l’éducation. Pour ce faire, Samy Badibanga promet la maternité et la scolarisation des moins de 5 ans gratuite sur toute l’étendue de la République. Aussi, veut-il reformer la sécurité sociale pour assurer une retraite descente aux travailleurs.

Au sujet de l’Énergie, l’eau, la salubrité et le logement social, il promet un partenariat public-privé qui garantira la gestion des déchets et leur valorisation qui débouchera sur la création des entreprises d’incinération, pyrogazéification et biomasse ; et aussi un programme de construction de logements sociaux qui sera développé en zone urbaine.

Pour les étudiants, élites de demain, le candidat des « Progressistes » estime qu’il doit investir dans l’intelligence de la jeunesse. Pour ce faire, ‘’il faut développer la formation professionnelle et fournir aux entreprises le capital humain dont elle a besoin. Nous allons restaurer les bourses d’études par une allocation aux étudiants de 100 à 150$ par mois ’’, a-t-il déclaré.

Pour conclure, sur le programme social, BADIBANGA défie MBUDI. Un barème de 250$ de salaire minimum pour tous les agents de l’État. Cela va concerner la santé, l’éducation, la police et toutes les administrations. « C’est une mesure de justice sociale et de redistribution des richesses. C’est aussi une mesure de lutte contre la corruption et les tracasseries policières et fiscales qui gangrènent notre économie et le quotidien des Congolais. Car avec 40 ou 80 dollars de salaire, corruption, détournements et tracasseries deviennent le gagne-pain des agents de l’État », a-t-il martelé.

«Ce n’est pas une promesse, mais un engagement fondé sur des réformes précises et urgentes», a conclu Samy Badibanga Ntita en précisant que son programme électoral reste ouvert aux critiques constructives pour le bien du peuple congolais.

Tchèques Bukasa/TIMES.CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.