Now Reading:
Élections : Nangaa annonce l’acquisition des avions, hélicoptères et camions pour les kits
Full Article 3 minutes read

Élections : Nangaa annonce l’acquisition des avions, hélicoptères et camions pour les kits

Corneille Nangaa, numéro Un de la centrale électorale, a échangé ce mardi ce 14 août 2018 avec quelques responsables des médias de la République démocratique du Congo. Au menu des échanges, le processus électoral en cours.

À cet effet, a-t-il annoncé, l’acquisition pour bientôt de son matériel de transport constitué, notamment, des avions et des camions pour assurer le déplacement sur place et à l’intérieur du pays des kits électoraux en prélude des élections prévues le 23 décembre 2018.

Ce matériel, a-t-il ajouté, sera acquis grâce au financement propre du gouvernement congolais qui a décidé de financer seul le processus électoral.

Dans le lot, Corneille Nangaa a énuméré 7 hélicoptères neufs achetés qui seront pilotés par la main d’œuvre locale, c’est-à-dire des jeunes congolais dont l’âge varie entre 21 et 27 ans encore en formation au Soudan du Sud. 7 avions dont 1 Boeing 300, 1 Boeing 375, 2 Boeing 721, 1 DC8, 1 Antonov, 2 Antonovs Irushi. En outre, a-t-il indiqué, son institution disposera de 130 camions et 195 pick up.

Par la même occasion, il a fait savoir que la Chine, la Corée du Sud et l’Inde sont les pays asiatiques choisis pour fournir à la Commission électorale nationale indépendante la logistique nécessaire pour la tenue des élections. S’agissant de la Chine particulièrement, ce pays fournira la quincaillerie électorale. L’Inde va disponibiliser tout ce qui est énergie, notamment les panneaux solaires, tandis que la Corée du Sud, les machines à voter.

S’agissant du respect de son propre calendrier électoral, il a souligné que « nous ferons en sorte que pas un seul jour ne soit perdu. Cap vers le 23 décembre 2018 et ces élections auront lieu », a-t-il martelé.

Convient-il de signaler qu’en rapport avec le processus électoral en cours et son calendrier électoral, la CENI vient de boucler avec l’étape d’ajout, retrait et substitution des candidatures présidentielles et des députés nationaux, conformément à l’article 16 de la loi électorale en vigueur en République.

S’agissant de la publication de la liste des candidats députés provinciaux, elle se fera le 20 août 2018. Et quatre jours après, ce sera la publication provisoire de la liste des candidats députés nationaux et présidents de la République.

Rappelons-le, la question du soutien logistique a été évoquée le jeudi 26 juillet au Conseil de sécurité. Et pour cause, pour soutenir le processus, l’Assemblée générale des Nations unies a voté en juin un budget de 80 millions de dollars pour aider la Monusco à financer quelque 150 postes d’experts et 30 avions et hélicoptères. Un soutien voté, des appels d’offres lancés, mais rien n’indique que la RDC va accepter l’aide logistique de la Monusco, rapportait Radio France Internationale.

Les autorités congolaises, le président Kabila en tête, ne cessent de répéter qu’elles financeront seules les élections. C’est une question de souveraineté. Le ministre de la Communication, Lambert Mende, annonçait à la même source que le gouvernement a déjà fourni sept avions gros porteurs et sept hélicoptères à la Céni. Mais que pour ce qui est de l’organisation des élections, la Céni est indépendante, c’est à elle de définir ses besoins et de décider si elle accepte ou refuse le soutien de la Monusco.

Clément Muamba Mulembue/TIMES.CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.