Actualité

Beni : « Dialogue de paix » pour faire face à l’insécurité

Il s’est tenu un « Dialogue de paix « , le vendredi 10 août 2018 à Beni, dans la province du Nord-kivu. Les autorités politicoadministratives et militaires, les partis politiques, la société civile et ses composantes ainsi que d’autres couches de la population, se sont réunis autour d’une même table pour échanger sur les mécanismes à mettre en place pour en finir avec l’insécurité en ville et territoire de Beni.

Au cours de cet échange, le Forum de Paix, organisateur de la réunion avec l’appui de Peace Direct, a présenté un tableau sombre des cas d’insécurité qui constitue les violations des droits de l’homme. Cette insécurité est caractérisée par des massacres, assassinats, enlèvements, meurtres, des attaques contre des positions militaires, des cas de justice populaire ainsi que d’autres formes de violation des droits humains.

Le colonel Bienvenu Pombo, chargé de renseignements tactics et informatifs au sein des Forces armées de la RDC (FARDC) dans le grand Nord, a répondu à des questions sur la persistance de l’activisme des présumés rebelle d’Allied Democratic Forces (ADF) qui égorge la population.

Cet officier militaire a parlé des grandes causes de tuerie dans la partie nord de la province du Nord-Kivu. Il affirme que :«…les ADF font subir à la population ce que nous les faisons subir… ». Pour lui, les rebelles font des représailles à la population après avoir été frappés par les FARDC.

Des recommandations ont été émises par les participants, chacun à ce qui lui revient. Pour Maître Justin Matete, secrétaire exécutif du Forum de Paix, ce face à face pourra résoudre certains problèmes qui semblent être des racines de l’insécurité.

Il annonce l’élargissement des activités similaires jusque dans le territoire de Beni les jours à venir.

Delphin Mupanda /times.cd

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top