Actualité

Shadary « Dauphin »: Le camp présidentiel jubile et se félicite !

La désignation de Ramazani Shadary Emmanuel comme dauphin de Joseph Kabila à l’élection présidentielle du 23 décembre 2018 a suscité la liesse au sein de la Majorité Présidentielle qui s’attend à une victoire aux prochaines joutes électorales.

Pour le gouverneur de la province du Kasaï-Oriental, Alphonse Ngoy Kasanji, il n’y a aucun doute sur la capacité d’Emmanuel Ramazani Shadary de rassembler tout le monde autour de lui. Tout en le félicitant de vive pour avoir mérité le choix de Joseph Kabila, le gouverneur a souhaité beaucoup de succès au poulain du camp présidentiel.

Pour sa part, Patrick Kabuya a déclaré que le président Kabila vient de marquer à jamais l’histoire de ce pays. « Il ne cessait de dire qu’il allait respecter la constitution et voilà… Un grand homme, un homme de parole », conclut-il.

Germain Kambinga n’est pas du reste. Député élu de Kinshasa, président du parti politique LIBERTE, président de la plate-forme politique « LE CENTRE » et signataire de la charte du FCC, a remercié le président Kabila pour ce geste démocratique dont peu mesure encore la grandeur.  » Le Centre proposera au gouverneur de la Banque Centrale du Congo l’édition d’un billet de franc congolais de collection en hommage à ce président qui se révèle être un homme d’Etat, un homme dont l’histoire se souviendra en RDC, en Afrique et dans le monde ! ».

Les membres du FCC accompagnant E. Shadary à la CENI

 

Dans un twett moqueur aux opposants, Jean Claude Muema, cadre de la Mp, pose une question rhétorique à l’opposition:  » Avez-vous le courage d’informer l’opinion tant nationale qu’internationale que le Président Joseph Kabila Kabange a tenu parole, et mis ainsi fin à votre calomnie sur le prétendu 3ème mandat que vous ne cessiez de lui intenter ? Élégance oblige… », conclut-il.

Papy Pungu, président de la Ligue des Jeunes du PPRD, le parti présidentiel, n’aborde pas le sujet dans le même sens. Pour ce militant du PPRD, il est temps que l’Union Européenne lève ses sanctions contre les personnalités Congolaises. ” En toute honnêteté, la communauté internationale doit lever ses sanctions contre Emmanuel Ramazani Shadary et d’autres personnalités, car elles n’ont plus de raisons d’être”. “Le choix de l’autorité morale du FCC, le président Joseph Kabila sur le camarade Emmanuel Ramazani Shadary aura le soutien de la jeunesse du parti, vu qu’il a porté la continuité de sa vision sur le secrétaire du parti”, a-t-il déclaré à nos confrères de POLITICO.CD.

“Emmanuel Ramazani Shadary est la personnalité qui a rempli le maximum de critères qui étaient établis lors de consultations. Il y avait autant de choix dans l’entourage du chef de l’État qui a jeté son dévolu sur l’ancien ministre de l’intérieur”, renchérit-il.

Notons que la course vers le siège présidentiel est tendue avec 26 candidats en lice. Avec le tour unique, le meilleur finira à la tête du groupe même avec 1% d’écart sur les autres adversaires aux suffrages universels.

Petit Ben Bukasa/Times.cd

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top