Now Reading:
Présidentielle 2018: J. Kabila surprend, Shadary dauphin !
Full Article 3 minutes read

Présidentielle 2018: J. Kabila surprend, Shadary dauphin !

Le ministre de la Communication et cadre du Front Commun pour le Congo( FCC) vient de confirmer la désignation de Ramazani Shadary Emmanuel comme candidat du FCC pour la présidentielle du 23 décembre 2018. Il est par consequent , le dauphin tant attendu de Joseph Kabila Kabange qui a toujours promis de respecter la constitution au sujet de la problématique d’un troisième mandat.

Au cours d’une conférence qu’il a animée ce jeudi 8 août à Kinshasa, Lambert Mende a fait savoir que cette personnalité politique, actuellement secrétaire permanent du parti presidentiel, le PPRD, va concourrir sous le label du FCC, la grande coalition électorale soutennant Joseph Kabila.

Rappelons qu’Emmanuel Ramazani Shadary a recemment exercé les fonctions du vice premier ministre de l’Interieur .

Emmanuel Ramazani Shadary (aussi écrit Ramazani), né le 29 novembre 1960, est un homme politique, député national, ancien vice-gouverneur et gouverneur de la Province de Maniema, président du groupe parlementaire PPRD et coordonnateur de la majorité présidentielle (MP) à l’Assemblée nationale de la République démocratique du Congo.

Après sa licence en sciences politiques et administrative à l’université de Lubumbashi, Emmanuel Ramazani Shadary a fait le 3ecycle en sciences politiques et administratives à l’université de Kinshasa où il a obtenu un diplôme d’études approfondies DES. Il a été assistant à l’ISDR et à l’ISC Kindu de 1992 à 1994 et directeur général et cofondateur de l’ISTCA-Secteur privé à Kalemie dans la province du Katanga.

En 1995, il a été élu secrétaire général de la Société civile du Maniema et en 1997, vice-gouverneur sous le régime de Laurent-Désiré Kabila. En 1998, il est nommé gouverneur de la dite province par le même Mzée Kabila. Il sera reconduit en 2001 par l’actuel président de la République, Joseph Kabila.

En 2002, il fonde avec ses pairs le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie(PPRD), parti au sein duquel il va exercer en 2005 la fonction de Secrétaire national chargé du processus électoral et de président de la Commission de discipline.

Réélu député national en 2011 après la première législature de 2006-2010, il fut la première législature de 2006 à 2011, 1er vice-président de la Commission politique administrative et juridique de l’assemblée nationale et depuis 2012, il est président du groupe parlementaire PPRD. Il coordonne la Majorité présidentielle (MP) à la même assemblée.

TIMES.CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.