Actualité

Présidentielle 2018: F. Tshisekedi dépose sa candidature ce mardi 7 août

En dépit des divergences entre une frange de l’opposition politique congolaise et la Centrale électorale, cette dernière tient au respect de son calendrier électoral du 05 novembre 2017. Comme annoncé, c’est ce mardi 07 août 2018 que le président de l’Union pour la démocratie et le progrès social ( UDPS), Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, déposera sa candidature à la CENI pour la présidentielle prévue en décembre 2018. Il va se faire, à cet effet, accompagner de son épouse, Denise Nyakeru Tshisekedi; des cadres et membres du parti, les « combattants ».

D’après ce qui se dit à Limete, la fille aînée de l’opposition va chercher à prouver, une fois de plus, à l’opinion nationale et internationale sa popularité dans la capitale. Et cela, après le test réussi du meeting du 24 avril dernier à la Place Ste Thérèse à Ndjili. L’UDPS cherche ainsi à confirmer l’ancrage de son parti dans la l’opinion en drainant une masse pour accompagner le dépôt de la candidature à la présidentielle de celui que ses partisans ont surnommé « Maboko pembe, Ayiba mbongo ya l’État té, Congolais 100%, aboma té ».

Pour les cadres de ce parti qui se sont confiés à TIMES. CD, l’UDPS de la même manière qu’elle a déposé la liste de ses candidats de toute la République à la députation provinciale, il le fera encore pour la députation nationale et la présidentielle.

Cependant, ont-ils souligné, le dépôt des candidatures n’enlève en rien sa démarche de recherche d’un processus électoral crédible. L’udps s’en tient à la non utilisation de la machine à voter, à l’extirpation de 6 millions d’enrôlés sans empreinte et au remplacement de Kalamba à la Ceni, la mise en application des mesures de décrispation conformément à l’accord de la Saint Sylvestre.

Par ailleurs, il convient de rappeler que la période de dépôt des candidatures n’est pas égale à la période de la campagne électorale qui, elle, est bien réglementée et interviendra au mois de novembre conformément au calendrier électoral. La CENI fait donc savoir aux acteurs qu’elle ne tolérera jamais la présence des militants devant les Bureaux de réception et traitement des candidatures.  » Limite acceptable 200m, car les infrastructures de la CENI sont inviolables au regard de la loi », dit-on.

Rappelons-le, déjà quatre candidats ont déposé leurs candidatures pour la présidentielle. Il s’agit de l’indépendant Seth Kikuni, Alain Daniel Shekomba, Vital Kamerhe et Jean-Pierre Bemba Gombo. Conformément à son calendrier électoral, les BRTC seront fermés ce mercredi 08 août 2018.

Clément Muamba Mulembue/TIMES.CD

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top