Now Reading:
Bukavu: pour viol de 42 fillettes avec sa bande, prison à vie pour le député Batumike !
Full Article 2 minutes read

Bukavu: pour viol de 42 fillettes avec sa bande, prison à vie pour le député Batumike !

Le verdict final est tombé en appel dans le procès opposant le ministère public au député provincial Batumike Rugimbanya Frédéric.

Cet élu de Kabare devra donc passer toute sa vie en prison.

La Haute Cour Militaire(HCM) l’a signifié dans un jugement rendu dans l’enceinte de la Cour militaire du Sud-Kivu.

Accusé avec sa bande de 11 personnes de viol d’enfants à Kavumu, dans le territoire de Kabare au Sud-kivu, Batumike Ruhimbanya a été condamné à perpetuité à l’auditorat militaire, même sentence à la cour militaire, avant de le voir confirmer à la HCM.

Arrêté pour viol de 42 fillettes de Kavumu, âgées de 18 mois à 8 ans, d’autres griefs pésent contre ce député et sa troupe, notamment la détention illégale d’armes et l’entretien d’une milice denommée « JESHI LA YESU »(armée de Jésus). Ainsi, Batumike et sa milice se sont rendus coupables de crimes contre l’humanité par viol et tueries.

Au viol, s’ajoute la mutilation des organes génitaux des victimes qui, selon les dires des habitants, était conçu comme source du pouvoir magique. Une théorie qui a bouleversé toute la population de Kavumu.

Pour certains activistes des droits de l’homme, à l’occurence le docteur Dénis Mukwege, cette sentence de la HCM a atteint les attentes des victimes.

Denis Mukwege l’a signifié dans un communiqué rendu public après le verdict:
« Aujourd’hui, la Haute Cour Militaire Congolaise vient de confirmer la condamnation de Mr Batumike et ses compères prononcée au mois de novembre dernier en premiere instance pour viol de 42 fillettes de 18 mois à 8 ans à Kavumu.

Nous sommes très satisfaits et fiers de cette décision de la justice congolaise qui l’honore et fera date ».

En effet, fait-il souligner, c’est la première fois que non seulement les exécutants directs sont condamnés, mais aussi et surtout leur chef hiérarchique.

 » Nous espérons que cette premiere en matière de lutte contre les violences faites aux femmes fera jurisprudence au niveau mondial », a-t-il conclu.

Justin MWAMBA/TIMES.CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.