Actualité

Marché Gambela: la marche pacifique des vendeurs sauvagement dispersée

Suite aux multiples taxes et autres abus dont ils sont victimes, les vendeurs des marchés Gambela, Zando, Bayaka et Liberté ont décrété une grève ce lundi 16 juillet 2018. Alors que ceux du marché Gambela se mobilisaient pour déferler vers le Palais du peuple où ils devaient exprimer leurs désiderata auprès des élus, ils ont été sauvagement dispersés par des éléments de la Police nationale congolaise( PNC).

Notons que parmi les causes de cette manifestation, un syndicaliste révèle la non application de la loi interdisant l’exercice des petits commerces par les étrangers, violant ainsi la constitution et défavorisant, par la même occasion, les nationaux.

Par ailleurs, les marchands dénoncent la fixation du prix de l’ouverture d’une maison de vente qui va de 130$ à 250$, variant selon les humeurs d’un bourgmestre à un autre.

Outres les revendications des commerçants, s’ajoutent les différentes taxes et impôts que doivent payer les commerçants ambulants et autres petits commerçants entre les mains des policiers !

Francis Otshudi/ TIMES. CD

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top