Now Reading:
La majorité consciente se réjouit de la sanction infligée par le peuple à Corneille Nangaa
Full Article 3 minutes read

La majorité consciente se réjouit de la sanction infligée par le peuple à Corneille Nangaa

C’est ce qui ressort du point de presse tenu à son siège à Limeté le lundi 09 juillet 2018,l’autorité morale de la majorité consciente du Parti du peuple pour le progrès du Congo ( PPPC) Stephen Nzita- di- Nzita. Il s’est dit être satisfait de la sanction morale que le peuple congolais vient de donner à la Ceni,; à travers un boycott ferme des activités de dépôt des candidatures à la députation provinciale organisée selon lui en toute illégalité méprisant la souveraineté du peuple.

À en croire le président du PPPC, en accord avec la loi électorale , les us et coutumes de la RDC,la Ceni avait convoqué les élections provinciales en 2015; les partenaires avaient répondu favorablement par le versement de la caution et le dépôt des candidatures. Malheureusement, fait-il remarquer, la Ceni viole la loi, la change et ne dit rien sur les frais déjà perçus préférant que la population paie encore la caution de manière majorée de façon cavalière et arbitraire en tournant le dos à la constitution.

<<La sagesse et la maturité politiques de nombreux congolais qui se sont alignés sur notre plateforme a t il déclaré , ne jure que sur la mortalité et la conscience en fait de ne pas donner à la Ceni la chance de récolter ce qu’elle a semé comme faux fuyant pour contourner les élections en exigeant 48h avant la clôture de réception des candidatures les originaux des formulaires dans chaque BRTC>> fait remarquer le président du PPPC.

Pour Nzita di-Nzita, la Ceni doit replacer l’élection des députés provinciaux dans le contexte de la loi en vigueur de 2015 pour tous ceux qui avaient déjà payé, car tous les formulaires étaient arrêtés, ainsi donc, le contrat signé demeure irrévocable et irréversible, elle doit (ceni) rapidement proposer une nouvelle loi sur la répartition des sièges au regard de l’audit de son fichier contenant 6 millions de doublons, d’électeurs fictifs et 19% d’irrégularités telles que constatées par l’Oif, << un fichier électoral utilisé avec une malformation ne peut accoucher que des résultats mort- nés, source des conflits souligne le Chancelier ,en outre, la Ceni doit publier à l’intention de toutes la classe politique les listes des partis appelés précipitamment à la réunion du samedi 07/o7 /2018 après avoir exclus la société civile et plusieurs partis politiques comme le PPPC >> a t’il ajouté.

Francis Otshudi /TIMES. CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.