Now Reading:
Sud-Kivu : le gouvernement Nyamugabo remanié
Full Article 2 minutes read

Sud-Kivu : le gouvernement Nyamugabo remanié

Le gouverneur Claude Nyamugabo vient d’intégrer 3 nouvelles personnalités dans son équipe gouvernementale. Les 7 autres ministres sont restés en place pour conduire au bon port l’exécutif provincial.

Parmi les promus, Victor CHOMACHOMA MUKUBITO a été nommé ministre de l’Intérieur, Sécurité et Décentralisation en remplacement de Luc MULIMBALIMBA qui a démissionne de ses fonctions avant de se rendre à Kinshasa.

Une femme, Agnès SADIKI NYABISOKE, cadre du Parti du peuple pour la Reconstruction et la démocratie(PPRD), ancienne ministre des Transports et voies des communications, refait surface et s’occupera du Budget, suivi de la Révolution de la modernité et relations avec le parlement.

Une autre nouvelle tête est celle du professeur JUMAPILI RUHEKENYA qui a pris les commandes du ministère de l’Education primaire, secondaire et professionnel et artisanat.

Dans cette nouvelle équipe, l’on note l’absence du ministère de la Justice et des Droits humains, un portefeuille d’une importance capitale lorsqu’on observe l’état piteux des amigos, cachots et prisons de la province du Sud-Kivu.

Notons que ce gouvernement NYAMUGABO II compte 3 femmes, toutes membres du PPRD.

A signaler que le ministre du Plan Müller RUHIMBIKA a vu son pouvoir être s’élargi aux financements provinciaux, à l’économie, au commerce, aux petites et moyennes entreprises et l’industrie.

David KWETAKISWE, ministre des finances, et Dieudonne KANYERERE de la Justice ont donc quitté le navire.

7 ministres gardés

Amisi Kuonewa garde son portefeuille des Mines et hydrocarbures. Adolphe Bizimungu Dolli n’a pas perdu son poste aux Infrastructures et reconstruction, travaux publics, Energie et Ressources Hydrauliques.

Claude NYAMUGABO n’a pas non plus lâché Adolphine Muley au ministère de l’Agriculture, pêche et élevage.

La Jeunesse, les sports, la culture et les arts et les relations avec l’Assemblée provinciale restent sous la tutelle de Isaac BUCHEKABIRI qui s’est vu retiré les tâches de l’Enseignement primaire, secondaire professionnelle et l’initiation à la nouvelle citoyenneté.

David POTAKISWA a également gardé les finances alors que Muller RUHIMBIKA a vu d’autres tâches s’ajouter à lui.

Justin MWAMBA/TIMES. CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.