Now Reading:
Ebola: 3 millions Usd du Japon engagés dans la riposte
Full Article 3 minutes read

Ebola: 3 millions Usd du Japon engagés dans la riposte

Dans un communiqué de presse renduc public ce week end, l’ambassade du Japon à Kinshasa rappelle que c’est depuis le 8 mai 2018 que la République Démocratique du Congo fait face à un 9ème épisode de l’épidémie de la Maladie à Virus Ebola (MVE).

Dès la déclaration de l’épidémie dans la province de l’Equateur par le ministre de la Santé, l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) qui travaille incessamment dans le secteur de santé en RDC, s’est investie dans la riposte de cette épidémie par  l’appui direct et urgent  vers l’efficacité de riposte et  l’appui technique de l’équipe des experts japonais de Japan Disaster Relief (JDR) qui séjournent à Kinshasa.  

Sous l’impulsion de son représentant résident, Kazunao SHIBATA,  l’appui de la JICA a essentiellement ciblé deux piliers majeurs de la riposte, à savoir la surveillance, le laboratoire ainsi que la coordination tant au niveau provincial que national. Plus spécifiquement, la JICA s’est engagée dans l’optique de la prompte résolution des problèmes opérationnels posés dans la riposte par les principaux maillons de l’organisation nationale et locale du ministère de la Santé en leur apportant l’appui nécessaire. Il s’agit notamment de la Direction Générale de Lutte contre la Maladie (DGLM), de la Direction de Surveillance Epidémiologique (DSE), de l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB), du Programme National d’Hygiène aux Frontières (PNHF), de la Commission de Surveillance et de la Commission de Laboratoire. Un appui logistique important a été apporté, notamment des kits de diagnostic, des réactifs, des matériels de protection, des kits de communication et crédits, des motos, des kits informatiques et pour impression, un générateur électrique pour le terrain.

Du côté appui technique, des experts japonais de Japan Disaster Relief (JDR) ont été déployés à Kinshasa pour appuyer la riposte depuis le 30 mai 2018. Ils se sont concentrés sur des cibles stratégiques et urgentes, notamment le renforcement des capacités de surveillance et la confirmation de laboratoire à Kinshasa, en collaboration avec le Gouvernement de la RDC et les organisations internationales. Une station de contrôle sanitaire a été implantée au point d’entrée stratégique de Bende Bende à Maluku pour assurer la surveillance à l’entrée de Kinshasa, servant de verrou pour la protection de la capitale. Avec le PNHF, les experts japonais s’attèlent à appuyer le fonctionnement de cette station de contrôle sanitaire pour le screening des passagers et la désinfection des embarcations venant notamment de l’Equateur.

Il convient de relever que, cette mission d’experts, placée sous le leadership de l’ambassadeur du Japon en RDC, traduit l’implication au plus haut niveau du Japon dans la riposte contre la maladie à Virus Ebola qui sévit actuellement en RDC.

A noter qu’en multilatéral, le gouvernement du Japon a également fourni un don de 3 millions de dollars américains pour la riposte, à travers l’OMS, l’UNICEF et l’OIM.

TIMES.CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.