Now Reading:
La Fondation Friedrich Ebert autorisée à travailler en RDC.
Full Article 3 minutes read

La Fondation Friedrich Ebert autorisée à travailler en RDC.

Le ministère du Plan et la Fondation Friedrich Ebert ont signé, le lundi 18 juin, un Accord-cadre de coopération qui va sceller le partenariat entre les deux parties pour la mise en oeuvre des projets ou programmes de développement au profit des populations congolaises.

En marge de cette cérémonie,
Modeste Bahati, ministre du Plan et de la révolution de la modernité, s’est dit convaincu qu’à travers cette signature, les deux parties s’engagent notamment à consolider les liens d’amitié et de coopération entre le gouvernement de la RDC et le gouvernement fédéral allemand, à contribuer au développement politique, économique et socio-culturel. Aussi, cette entente encourage l’esprit démocratique.

En plus, Modeste Bahati reste convaincu que ce partenariat va renforcer les liens de coopération existant entre les deux gouvernements.

Pour sa part, le représentant résident de la Fondation Friedrich Ebert en Afrique centrale s’est réjoui de la signature de cet Accord qui permet à la FFE d’ouvrir ces bureaux à Kinshasa et commencer ses activités sur toute l’étendue du territoire national.

Présentant la Fondation, Friedrich Kramme-Stermose a fait savoir que cette organisation est fondée en 1925 et a son siège à Berlin. Selon lui, la FFE doit son existence et sa mission à l’héritage politique de M. Friedrich Ebert, le premier président allemand élu démocratiquement à la fin de première guerre mondiale, qui lui a donné son nom.

Selon lui, la FFC est proche du parti social-démocrate Allemand, le SPD. Son action est basée sur les valeurs fondamentales de la social-démocratie que sont la liberté, la justice, et la solidarité dans un Etat de droit, un Etat Démocratique. Ces valeurs, a-t-il poursuivi, les lient aux idéaux de la social-démocratie et des syndicats libres.

Présente dans plus de 100 pays dans le monde, la FFE, a dit son représentant Afrique centrale, travaille pour une société libre et solidaire, une démocratie dynamique et solide basée sur les principes de l’Etat de droit ainsi qu’une économie portée par la croissance durable et offrant un travail décent pour tous.

Enfin, il a mentionné que la mission de la FFC est axée sur la formation en matière de politique générale, sur l’information, sur les échanges entre pays, sur le dialogue entre experts et spécialistes et la recherche et les publications scientifiques.

Mamou/TIMES.CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.