Now Reading:
L’ultimatum du CLC sur un probable troisième mandat de Kabila
Full Article 2 minutes read

L’ultimatum du CLC sur un probable troisième mandat de Kabila

Le Comité laïc de coordination (CLC) de l’Église catholique du Congo a, dans un communiqué parvenu ce jeudi à 14 juin 2018 à TIMES. CD, lancé un ultimatum au président de la République Joseph Kabila de lever toute équivoque quant au probable troisième mandat aux prochaines élections de décembre 2018.

À 9 jours de la convocation de l’électorat, croit cette organisation proche de l’église de catholique, rien ne rassure que Joseph Kabila ait enfin libéré le processus électoral.

En fait, le CLC dit accorder à Joseph Kabila jusqu’au 30 juin pour lever l’équivoque sur son probable troisième mandat et de donner la preuve qu’il est vraiment le garant du bon fonctionnement des institutions et de la stabilité dans le pays et dans la région. Au cas contraire, le CLC fera une importante déclaration au lendemain de cette date.

Par ailleurs, les Laïcs catholiques déplorent le faible décaissement du gouvernement en faveur du processus électoral. Aussi, invite-t-il l’Executif national à présenter un plan de décaissements rassurant pour le financement des élections, et à résoudre toutes les questions liées à la liste des partis et regroupements politiques conformément à l’Accord de la Saint Sylvestre.

Par la même occasion, Le CLC dénonce plusieurs irrégularités liées au processus électoral en cours, notamment, la liste controversée de partis et regroupements politiques publiée par le ministère de l’Intérieur ; la mise en cause de la fiabilité du fichier électoral ; le manque de consensus sur l’utilisation de la machine à voter ; la non application des mesures de décrispation politique.

Clément Muamba Mulembue/TIMES.CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.