Now Reading:
Réconciliation à l’UDPS: les moyens de défense des députés exclus jugés recevables
Full Article 3 minutes read

Réconciliation à l’UDPS: les moyens de défense des députés exclus jugés recevables

La Commission réparation, réconciliation et unité de l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps/Tshisekedi) a entendu, ce dimanche 10 juin 2018, les députés nationaux exclus du parti lors des dernières élections organisées en République démocratique du Congo.

À l’issue de la rencontre, le président du groupe parlementaire, le député national Léon Mubikayi, a fait savoir au micro de TIMES.CD que l’entretien du jour a été motivé par deux éléments principaux.  » Le premier, par le mot prononcé devant mes collègues députés pour motiver mon élection à la tête du groupe parlementaire avec comme promesse de nous réconcilier avec le parti. C’est ce qui avait motivé la sympathie des collègues pour me placer la où je suis », a-t-il expliqué.

Deuxièmement, appuie-t-il, dans l’évolution des choses, l’actuel président de l’Udps Felix Antoine Tshisekedi, après son élection, s’était fixé 3 objectifs à savoir la réorganisation du parti, l’unité du parti et la conquête du pouvoir.  » À cause de ces objectifs, nous nous sommes dits, nous devons rentrer au parti. Raison pour laquelle nous nous sommes présentés devant ladite commission ».

« Nous nous sommes entretenus avec la commission, nous avons présenté nos moyens de défense, ils ont été reçus et ça été une satisfaction pour nous », a indiqué l’élu de Luebo qui a laissé entendre que la suite sera favorable pour la réintégration des députés ayant accepté de siéger à l’Assemblée nationale à l’issue des élections de 2011.

 » Nous sommes parmis les objectifs du président, notamment dans le volet unité du parti. Nous n’aurons pas des problèmes… », s’est-il justifié, avant de souligner que « nous avons passé l’éponge. De part et d’autre, il y avait des frustrations, nous sommes une famille et nous venons de laver les linges sales en famille. »

Il a également relevé qu’ils étaient au nombre de 26 députés tout en sachant que certains collègues sont en déplacement.

« Il y a 36 députés nationaux qui sont restés fidèles dans la ligne droite du parti et je pense que ces 36 réintègreront le parti, on exclut personne pour ceux qui veulent s’ajouter », a précisé Léon Mubikayi.

Convient-il de noter la Commission réparation, réconciliation et union de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a débuté depuis lundi 4 juin 2018, ses premières audiences. Elle a 90 jours à dater de sa mise en place, pour élaborer un rapport final à adresser au président national du parti pour statuer sur les différents dossiers.

Rappelons-le, cette commission spéciale est chargée d’aplanir les divergences entre ses différentes dissidences afin de restaurer l’unité du parti.

La Commission va permettre l’échange avec tous les membres du parti en conflit. Elle va également écouter les plaintes et revendications des membres pour la bonne marche de ce parti.

Clément Muamba Mulembue/TIMES.CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.