Now Reading:
Le journaliste « pasteur » Buana entre la vie et la mort
Full Article 2 minutes read

Le journaliste « pasteur » Buana entre la vie et la mort

Buana Kitiko

Buana Kitoko, affectueusement appelé « Pasteur Buana » est dans un état critique de suite d’une maladie de prostate. Hospitalisé depuis le 17 mai 2018 à la clinique Espoir sur l’avenue Mont des Arts dans la commune de la Gombe, ce journaliste lingalaphone totalise 8 jours dans ce centre médical sans une prise en charge adéquate.

Sur le lit de l’hôpital, pasteur Buana s’est efforcé de se confier à TIMES. CD en ces termes:  » la RDC est un pays composé en 90% des chrétiens. Moi aussi j’en fais partie. Je suis un des serviteurs de Dieu. A ce titre, je demande à toutes les personnes de bonne volonté de m’aider pendant que je suis encore vivant… ».

Vu la gravité de la maladie, son médecin a expliqué que la prostate a déjà bouché le canal urinaire. D’où l’utilisation d’une sonde comme moyen pour évacuer les urines.  » Nous ne pouvons pas le garder plus longtemps. Il lui faut une opération chirurgicale urgente. Son coût est de 3901 USD… », a-t-il fait savoir.

Il convient de signaler que depuis qu’il est hospitalisé, pasteur Buana n’a encore rien payé sur sa facture de 800$ de soins médicaux.
 » Il est temps que vous puissiez manifester votre amour… », a-t-il conclu les larmes dans ses yeux.

Pour rappel, pasteur Buana dit  » Ancien beaugars » s’est rendu célèbre grâce à ses reportages de proximité diffusés au Journal Télévisé Lingala Facile ( JTLF), initié par le député national Zacharie Bababaswe.

Francis Otshudi/TIMES.CD

4 comments

  • bukasa

    Comment lui venir en aide ?
    Un numero de contact serai une bonne chose

  • bukasa

    Mais où est son patron, l’homme qu’on appelle Zacle. Il doit apprendre à prendre en charge ses employers dans les moments de malheur.

  • bukasa

    naleliii nzambe azala naye

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.