Now Reading:
Kinshasa : les véhicules sans plaque et « ketsh » à vitres fumées fouillés
Full Article 2 minutes read

Kinshasa : les véhicules sans plaque et « ketsh » à vitres fumées fouillés

La Police Nationale Congolaise a interdit, depuis mercredi 16 mai 2018, la circulation des véhicules sans plaque d’immatriculation, avec plaque voilée, avec plaque non conforme, à vitrés fumées ou teintées pour des véhicules communément appelés « Ketch » ainsi que pour tout autre véhicule de transport en commun.

Elle avait annoncé cette opération au cours d’un point de presse animé le mardi 15 mai 2018 à Kinshasa.

A l’en croire, c’est dans le seul but de lutter contre la recrudescence de la criminalité dans les grandes villes de la Rdc, particulièrement à Kinshasa, notamment le phénomène lié au rapt ou enlèvement des citoyens, que cette option a été prise.

L’officier de la PNC Mwana Mputu a tenu à préciser, à cette occasion, que tout au long de cette opération, les récalcitrants se verront appliquer la rigueur de la loi.

Et de rappeler que les 48 heures accordées aux propriétaires des véhicules concernés avait expiré depuis le mardi 15 mai.

Il a souligné que ce contrôle se fera à travers un système de code barre, c’est-à-dire pour vérifier l’authenticité de la plaque ou des documents du détenteur du véhicule.

« Tous les véhicules commis au transport en commun porteront les mêmes couleurs. » ajoute-t-il.

En ce qui concerne les conducteurs, ils sont également priés de placer devant leurs pare-brises une photocopie de la carte d’identité grandeur nature afin de permettre aux clients de les identifier.

Pour conclure, il a appelé la presse à accompagner la PNC tout au long de cette campagne.

Clément Muamba/TIMES.CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.