Now Reading:
Beni : manifestation de colère suite à l’assassinat d’un habitant
Full Article 2 minutes read

Beni : manifestation de colère suite à l’assassinat d’un habitant

Paralysie d’activité à Beni ce jeudi 17 mai. Le fait est consécutif à l’assassinat par balle d’un habitant, tandis que son fils est blessé par des inconnus.

En effet, Kiyengo Kambale et son fils ont été fusillés par des hommes porteurs d’armes à feu, habillés en tenue militaire. Ces derniers ont fait incursion dans le domicile de la victime mercredi 16 mai dans la soirée.

D’après les habitants de la place interrogés par TIMES.CD, ce jeudi matin, les bandits venaient de voler des chèvres de la victime. Il les a surpris avant que ces derniers tirent sur lui, puis sur son fils. Le père est mort sur le champ alors que l’enfant a été conduit à l’Hôpital Général de Référence de Beni pour des soins appropriés.

Les forces de l’ordre sont descendues sur place ce même jeudi et ont récupéré le corps pour la morgue de l’hôpital Général en attendant la mise en terre.

Les esprits surchauffés, les habitants de ce quartier ont manifesté leur mécontentement dans la rue face à l’insécurité qui sévit ce dernier temps à Beni. Ils ont ravi le corps des mains des policiers jusqu’à son domicile à Païda-Talyata. La situation très tendue dans la ville a provoqué la paralysie des activités dans le secteur de commerce.

Face aux manifestants en furie, les forces de l’ordre ont mis en contribution des bombes à gaz lacrymogènes et des balles réelles pour disperser les manifestants. Aucun bilan n’est encore connu à l’issue de cette marche improvisée.

Il sied de signaler que la situation sécuritaire s’est dégradée dans plusieurs coins de la ville et territoire de Beni depuis le début du mois d’avril dernier. Les habitants ne font que marcher pour dénoncer des assassinats ciblés, embuscades, kidnappings qui s’ajoutent aux massacres dans cette partie de la province du Nord-Kivu.

Delphin Mupanda/TIMES.CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.