Now Reading:
UDPS et Alliés demandent à Minaku d’entériner le remplacement de leur delegué à la CENI
Full Article 3 minutes read

UDPS et Alliés demandent à Minaku d’entériner le remplacement de leur delegué à la CENI

Trente-six députés nationaux sur les cinquante membres du groupe parlementaire UDPS et Alliés demandent au speaker de l’Assemblée nationale d’accepter le la designation du nouveau delegué à la CENI par un autre candidat comme le réclame l’UDPS dirigé par Felix Tshisekedi.

« Nous sommes dans notre groupe 50 députés. 36 ont soutenu la position du président Felix Tshisekedi. Vu que le président de l’Assemblée et le bureau pensaient que le problème était encore au niveau du groupe parlementaire, nous avons souhaité qu’avant que la commission puisse se prononcer, qu’on vide cette astuce-là de sorte qu’avant la fin de cette semaine, que le bureau de l’assemblée communique le nom du nouveau rapporteur de la CENI » ont-il fait savoir dans un acte d’engagement qu’ils ont signé et remis à au président de la Chambre basse du parlement.

Dans ce document parvenu à la rédaction de TIMES.CD dans la soirée de mardi 15 mai 2018, ils déclarent être fidèles à l’idéologie de l’UDSP/Tshisekedi et aux valeurs qui fondent l’action du nouveau président de ce parti.

Dans cette optique, ils affirment s’inscrire dans la logique du remplacement de leur préposé à la CENI tel que le veut Félix Tshisekedi.

Ils ont noté que sur 50 députés nationaux du Groupe Parlementaire Udps et Allies, 36 sont pour le remplacement, 6 pour le maintien de JP kalamba actuel rapporteur de la Ceni, 4 se sont abstenus et 4 autres sont en dehors du pays ne se sont pas décidés.

Pour preuve, c’est depuis janvier que l’UDPS et le Groupe parlementaire UDPS et Alliés ont, par plusieurs correspondances, saisi le bureau de l’Assemblée nationale d’une demande relative au remplacement de leur délégué Jean-Pierre Kalamba au sein de la Commission électorale nationale indépendante.

Rappelons que cette action du groupe parlementaire est intervenue 24 heures après leur rencontre avec le nouveau de Président de l’Udps Félix Antoine Tshisekedi avant de s’envoler pour l’Europe.

Et conformément à la constitution de la République en son article 115, la session’ de mars s’ouvre le 15 mars et doit se clôturer le 15 juin c’est à dire plus qu’une vingtaine des jours au président de la chambre basse du parlement de répondre favorablement à la demande de ses collègues de l’opposition.

Clément Muamba/TIMES.CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.