Now Reading:
La police disperse une marche des étudiants à Kamituga ce mercredi
Full Article 2 minutes read

La police disperse une marche des étudiants à Kamituga ce mercredi

Les forces de la Police nationale congolaise( PNC) ont violemment dispersé la marche des étudiants de Kamituga, territoire de Mwenga au Sud-Kivu, ce mercredi 16 mai 2018.

Des étudiants des différentes institutions de Kamituga sont, en effet, descendus dans la rue pour reclamer la réhabilitation de la route nationale dans son tronçon Kadubo – Lwino.

Au cours de cette débandade 5 manifestants ont étés interpellés: 3 étudiants et 2 habitants de la contrée.
Par ailleurs, 3 étudiants ont étés blessés et l’un d’eux grièvement, signalent des sources locales.

Pour ces étudiants, le mauvais état de la route handicape leurs formations du fait que la plupart d’enseignants proviennent de Bukavu, pour les uns, et d’autres de Mwenga. Ils accumulent déjà un retard dû à l’absence des enseignants qui ne peuvent pas joindre Kamituga.

Une marche interdite par l’administrateur du territoire Bertin Zagabe qui estime que les enseignants sont des sportifs devant s’habituer à marcher à pied ou à motos.  » Ce n’est pas sorcier de quitter Mwenga jusqu’à Kamituga une distance de 45 kilomètres ! Les habitants du milieu sont habitués à cela… », a-t-il expliqué.

Afin de freiner la procession des étudiants, la police a déployé un dispositif important dans la contrée.

Solidaires à leurs camarades de Kamituga, les étudiants Lusu-interuniversitaires vivant à Bukavu, estiment que la demande de leurs homologues est belle et bien fondée. « Nous aussi, nous demandons au gouvernement de réhabiliter cette route car des nombreux enseignants ont suspendu les cours faute des frais académiques. L’une des causes comme principale c’est le mauvais état de la route », a déclaré un représentant de la coordination estudiantine.

 » Nous sommes une quarantaine qui n’avions pas passé les examens. D’autres ont simplement arrêtés les cours, car nos parents sont dans l’incapacité de réunir les frais académiques. Commerçants, ils ne trafiquent pas pour le moment à cause de la route en délabrement avancé », s’indignent ces étudiants.

Justin MWAMBA/TIMES. CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.