Now Reading:
Procès « Mokoko » : rendez-vous manqué des révélations du général à Brazzaville
Full Article 2 minutes read

Procès « Mokoko » : rendez-vous manqué des révélations du général à Brazzaville

Les Congolais sont restés sur leur soif à l’issue du procès « Jean Marie Michel Mokoko « , malgré sa condamnation à 20 ans de détention criminelle. Et pour cause ! Le principal accusé a volontairement refusé d’apporter la contradiction attendue devant la cour.

En effet, l’opinion espérait vivre des chaudes empoignades entre l’accusation et la défense durant ces audiences, malheureusement, il n’en a pas été le cas. Le mutisme du général à la retraite devant la barre a laissé place aux interrogations et diverses interprétations.

Alors que ses avocats clamaient son innocence avant le procès, c’est plutôt la ligne de défense du silence à la barre qui a été adoptée. Pour eux, le dossier, au départ, était vide, ensuite, c’est l’immunité juridictionnelle du client qu’il brandissait.
C’est en partie ce qui a justifié l’engouement du public le 07 mai 2018, à l’ouverture de ce procès. Mais, enfin quand tous les arguments sont tombés, la stratégie de la défense est devenue le silence.

Ce procès devait être considéré par l’accusé comme une tribune bien indiquée pour lui d’exprimer sa version des faits et, au-delà, mettre l’Etat congolais au défi de prouver les charges retenues contre lui. Ce serait un procès au débat intense car, face aux révélations de l’accusation qui a mis à la disposition de la cour, les procès-verbaux des différents interrogatoires, la vidéo, les documents de la commission rogatoire du Gabon, l’opinion attendait soit des dénégations de la défense avec des arguments pertinents, plus pertinents que ceux du ministère public.

Les avocats de la défense ont eu certainement des raisons fondées ayant justifié le choix du silence de leur client. Une attitude qui n’a pas été profitable au général.

Ce procès ressemble de peu à un match de football avec deux équipes qui entrent sur l’aire de jeu et tout à coup, l’une d’elles ne quitte pas le stade mais, refuse de jouer, faisant gagner l’équipe adverse par forfait.

TIMES.CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.