Now Reading:
Pétanque: les Congolais se préparent aux jeux africains d’Alger 2018
Full Article 2 minutes read

Pétanque: les Congolais se préparent aux jeux africains d’Alger 2018

En marge de la préparation des jeux africains de la Jeunesse qui va se dérouler au moins de juillet 2018 en Algérie, la fédération congolaise de pétanque affûte déjà les armes pour une bonne prestation à cette compétition.

À cette même occasion, elle a regroupé, ce dimanche 06 mai au terrain Comète sur l’ex avenue 24 novembre, les enfants de moins de 18 ans pour un mini tournoi afin de détecter les meilleurs qui pourront représenter la RDC à ces jeux.

Quatre communes de Kinshasa( avec 10 équipes dans le deux versions ) ont participé a ce tournoi détecteur. Il s’agit de la commune de la Gombe, Lemba, Kalamu et Bandal en présence du comité exécutif de la pétanque et du secrétaire général du comité olympique, Albert Mbonyo, venu superviser cette préparation et il a profité de prodiguer quelques conseils au membres de la fédération.

Kalamu a remporté haut la main ce challenge devant Gombe qui a fini 2 ème.

En version féminine, les Lemba a arraché la première place, tandis que Bandal a gagné la deuxième.

À la question de savoir si le temps de préparation est suffisant pour bien participer à ces jeux, le président de la fédération Roger Bokwala explique :

 » On a peu de temps pour la préparation, mais on ne veut pas les prendre le jour de leur scolarité. On profite seulement du week-end. Samedi entraînement et le dimanche un petit tournoi. De façon que nous puissions sélectionner les meilleurs qui vont représenter la RDC. Sur le plan technique, il y a une nette amélioration. Côté athlètes, il y en a qui ont déjà assimilé ce jeu de la pétanque. »

La sélection portera seulement sur Kinshasa ?

A cette question, Roger Bokwala fait noter que que la sélection va se faire uniquement au niveau de Kinshasa, faute de moyens.

Objectif: arracher des prix

« L’objectif aux jeux africains est d’arracher les meilleurs des prix, si pas une médailles. »
a conclu le président de la fédération congolaise du pétanque Roger Bokwala.

Jolga Luvundisakio/TIMES.CD

Laisser un commentaire

Input your search keywords and press Enter.