Actualité

Litterature: « Ma vie est un poème », le recueil de Glody Bamenga écrit d’un téléphone portable

Au cours d’un entretien accordé à TIMES.CD, ce jeudi 03 mai 2018, à l’occasion de la publication de son premier ouvrage poétique  » Ma vie est un poème « , Glody Bamenga a révélé être passionné de l’écriture depuis sa petite enfance.

Fasciné par la nature et les détours de la vie, Glody Marco Bamenga est étudiant en terminal de droit. Il s’est lancé dans la poésie en griffonnant tout ce qu’il vivait quotidiennement autour de lui.

Dans son recueil nouvellement publié, l’auteur explique qu’en personnalisant la phrase  » la vie est un poème « , pour aboutir à  » Ma vie est un poème « , son souci est de pas imposer à tout le monde la vie, mais plutôt sa vie. Pour lui, la vie est un poème dans la mesure où l’on remarque dans le poème, tous les éléments qui entourent l’existence: le bonheur, la joie, les difficultés, les peines, la douleur, etc. Et dans le poème aussi il y a ceux-ci.  » Il y a des poèmes tristes, joyeux, douloureux, etc. »

Le jeune écrivain et poète Glodi Marco Bamenga

Inspiré par la littérature française, la négritude et la versification étudiées en 6ème des Humanités, l’auteur s’est tracé un chemin de l’écriture par défi de réaliser ses ambitions, la rédaction des poèmes.  » Je m’étais promis par défi de rédiger des poèmes sans pour autant avoir l’idée de publier quoique ce soit… », renchéri-t-il .

Cet ouvrage fait découvrir comment l’auteur a pu développer plusieurs thèmes dans lesquels chacun, en lisant ces histoires, se serait retrouvé dans au moins une situation vécue, par exemple le mariage, l’amour, la spiritualité etc. car pour lui, personne n’échappe aux sentiments de joie, de douleur ou autre.

Dans cette œuvre, l’auteur a rencontré plusieurs difficultés. Par manque d’un ordinateur, Bamenga était obligé de se servir de son téléphone portable à travers les différentes applications consacrées à la saisie des textes, pour réaliser son premier ouvrage littéraire.  » Ma mère me reprochait d’être trop collé à mon téléphone sans savoir ce que j’en faisais… », a-t-il témoigné.

Il a par ailleurs appelé la jeunesse à la retenue face à la divagation. Il demande aux jeunes d’arrêter les fréquentations en excès des bars qui auront dans le futur un impact sur leur capacité de raisonner, voire sur la progéniture. Il implore les jeune de faire quelque chose de sérieux qui profitera à l’épanouissement du pays et surtout de la jeunesse… », conclut-il.

Jean-Eude’s Miense/Stagiaire Ifasic

Click to comment

Laisser un commentaire

Most Popular

To Top